Pyongyang a effectué des tirs de projectiles vers l’est

Des projectiles non identifiés ont été lancés jeudi par la Corée du Nord, pour la deuxième fois en moins d’une semaine, a indiqué l’armée sud-coréenne dans un communiqué.

La Corée du Nord a tiré des projectiles non identifiés vers l’est” de Sino-ri, dans la province de Pyongan du Nord, a annoncé le chef d’état-major de l’armée sud-coréenne dans un communiqué.

Ces tirs interviennent alors que des hauts responsables de la Défense de la Corée du Sud, des États-Unis et du Japon ont tenu jeudi à Séoul une réunion trilatérale sur la sécurité et la défense et qu’un émissaire des Etats-Unis s’est rendu à Séoul pour tenter de sortir de l’impasse sur le nucléaire nord-coréen.

→ Lire aussi : Le leader nord-coréen Kim Jong Un a supervisé des tirs multiples

Durant ce 11ème dialogue trilatéral sur la défense et la sécurité, les trois pays vont explorer les moyens de renforcer la coopération tripartite pour la dénucléarisation de la péninsule coréenne et l’instauration d’une paix durable, selon le ministère sud-coréen de la Défense.


Samedi, la Corée du Nord avait procédé à des essais de lance-roquettes multiples à longue portée et d’armes tactiques guidées, lors d’exercices supervisés par le leader Kim Jong Un.

Selon l’agence de presse KCNA “l’objectif de ces exercices était d’inspecter les capacités opérationnelles et la précision de tir de lances-roquettes multiples de gros calibre et à longue portée ainsi que d’armes tactiques guidées“.

En septembre dernier, les deux Corées ont signé un accord militaire global en marge du troisième sommet entre le président Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à Pyongyang, aux termes duquel les deux parties se sont engagées à mettre un terme à tous les actes hostiles les uns contre les autres.