Corée du sud: Un député sud-coréen soupçonné de corruption se suicide

Roh Hoe-chan

Un député sud-coréen, visé par une enquête sur des faits de corruption, a mis terme à sa vie à Séoul, a annoncé lundi la police locale.

Roh Hoe-chan, qui en était à son troisième mandat de député, élu sous la bannière du Parti de la Justice, était soupçonné d’avoir reçu 50 millions de wons (37.000 euros) de “Druking“, un blogueur lié à de nombreux hommes politiques et actuellement jugé pour avoir utilisé illégalement des programmes informatiques permettant d’influencer l’opinion sur Naver, le premier portail internet de Corée du Sud.

→ Lire aussi : Pakistan: attentat suicide contre un candidat aux législatives

Il est accusé d’augmenter artificiellement le nombre de réponses positives à des commentaires postés sur Naver pour soutenir ou critiquer tel ou tel homme politique.

Selon l’agence sud-coréenne Yonhap, Roh a reconnu, dans un mot laissé dans un appartement de Séoul, avoir reçu de l’argent du blogueur, mais nié lui avoir accordé en retour quelconque faveur politique.