Coronavirus : 174 cas de contamination détectés à bord du paquebot au Japon

coronavirus

Le nombre de personnes contaminées par le nouveau coronavirus sur le paquebot, Diamond Princess, en quarantaine près de Yokohama, au sud-ouest de Tokyo, est passé à 174, avec la détection de 39 nouveaux cas, a annoncé, mercredi, le ministre japonais de la Santé, Katsunobu Kato.

Sur 53 nouveaux résultats de tests, 39 personnes ont été détectées positives“, a déclaré M. Kato, notant qu’un officier de quarantaine avait été lui aussi infecté par le virus.

Les tests de virus avaient été initialement limités aux personnes présentant des symptômes ou étant entrées en contact avec un passager débarqué précédemment à Hong Kong et qui s’était révélé porteur du virus. Au total, 492 personnes ont été testées sur les 3.711 passagers et membres d’équipage initialement présents à bord du bateau de croisière.

Les analyses ont été par la suite étendues aux sujets vulnérables à bord, notamment les personnes ayant été en contact avec les nouveaux cas de contamination.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a demandé au Japon de prendre toutes les mesures nécessaires pour accompagner psychologiquement ces voyageurs de dizaines de nationalités différentes et souvent âgés.


Le Diamond Princess se trouve au large des côtes du Japon depuis lundi soir. Il a accosté jeudi à Yokohama, en banlieue de Tokyo, pour se ravitailler en vue d’une quarantaine qui pourrait durer jusqu’au 19 février.