Coronavirus: arrêt d’activité pour 200 hôtels Accor en Chine et à Hong Kong

Accor

L’activité de 200 hôtels en Chine et à Hong Kong, appartenant au groupe hôtelier français, Accor, est en état d’arrêt en raison de l’épidémie du nouveau coronavirus, a indiqué le groupe jeudi faisant état d’un impact marginal sur ses revenus à ce stade.

Nous n’avons pratiquement plus d’activité dans nos hôtels en Chine“, a fait savoir le directeur général adjoint du groupe, Jean-Jacques Morin, à la presse, en présentant les résultats du groupe en 2019 lors d’une conférence téléphonique.

La Chine continentale, Hong Kong et Macao ne représentent toutefois que 3% du chiffre d’affaires global d’Accor, a-t-il relativisé.

→ Lire aussi : CHINE : PLUS DE 2.100 MORTS À CAUSE DU CORONAVIRUS

Et l’épidémie n’a causé “à ce jour que 5 millions d’euros d’absence de redevances” pour le groupe – qui encaisse les revenus des établissements mais n’en possède pas les murs la plupart du temps -, a déclaré le PDG Sébastien Bazin jeudi matin sur BFMTV. “Ce n’est pas grand chose pour l’instant“, a-t-il dit.

Ainsi, 200 hôtels sur un total de 370 dans la zone sont “fermés à la réservation“: une “soixantaine” gardent effectivement portes closes, a indiqué M. Bazin, et les autres “n’ont quasiment plus de clients, mais le gouvernement chinois n’a pas encore validé leur fermeture officiellement“, a précisé une porte-parole.

La Chine a annoncé jeudi un nombre quotidien de nouveaux cas de contamination au coronavirus au plus bas depuis près d’un mois. Le bilan officiel dépasse désormais les 2.100 morts.