Coronavirus: Boris Johnson promet 200.000 tests par jour d’ici fin mai

Boris Johnson

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a promis, mercredi, d’atteindre 200.000 tests de dépistage du coronavirus par jour au Royaume-Uni d’ici fin mai.

S’exprimant devant l’opposition britannique à la Chambre des communes, le Premier ministre britannique a déclaré que “la capacité dépasse actuellement la demande”, notant que son “ambition” est d’atteindre 200.000 tests quotidiens ou encore plus “d’ici la fin de ce mois”.

Le dirigeant conservateur a également confirmé qu’il présenterait dimanche ses plans de déconfinement, ajoutant qu’il espère “mettre en œuvre certaines de ces mesures lundi”.

Le gouvernement britannique a annoncé qu’il avait atteint vendredi dernier son objectif de 100.000 tests, mais ce nombre a depuis diminué, alors que le pays déplore le deuxième plus lourd bilan de décès dus au coronavirus au monde, ce qui rend particulièrement délicat un assouplissement des mesures du confinement.

Le Royaume-Uni a désormais dépassé l’Italie en Europe et arrive derrière les Etats-Unis en termes de nombre de décès dus à la pandémie. Les autorités britanniques ont recensé 29.427 morts, mais ce chiffre dépasse les 32.000 si l’on y ajoute les décès dont le Covid-19 est la cause probable mais pas confirmée par un test.


La première confrontation du Premier ministre au Parlement avec le nouveau leader du Parti travailliste de l’opposition, Keir Starmer, était prévue mercredi dernier mais la naissance du fils de Boris Johnson lui a fait manquer la traditionnelle séance de questions orales.

La pression continue de peser sur les épaules du dirigeant conservateur en raison des conséquences économiques et sociales dramatiques du confinement avec plus de 6 millions de personnes au chômage partiel et des suppressions d’emplois qui s’accumulent.