Coronavirus: Boris Johnson promet d’augmenter “massivement” le dépistage

Boris Johnson

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a promis d’accroître “massivement” le dépistage du nouveau coronavirus, dans une tentative de calmer les esprits des Britanniques inquiets de l’incapacité du gouvernement de faire face à la crise causée par la pandémie.

Si l’on peut suivre le programme que nous avons récemment mis en place et se conformer aux mesures que nous avons prises ensemble, je n’ai aucun doute que nous allons réduire ce nombre (de décès, ndlr)“, a assuré le Premier ministre dans une vidéo postée sur son compte Twitter depuis son appartement à Downing Street, où il est en mis en quarantaine après avoir contracté le virus la semaine dernière.

Pour préserver notre NHS (système de santé publique au Royaume Uni), nous avons exporté au cours des dernières semaines, 397 millions pièces d’équipement de protection médicale afin de protéger le personnel de santé“, a relevé M. Johnson, ajoutant que le gouvernement “augmente aussi massivement les tests“.

Et de conclure que “c’est ainsi que nous allons débloquer le casse-tête de coronavirus et le vaincre à la fin“.

La déclaration du Premier ministre intervient à la suite d’une “triste journée” mercredi, a-t-il reconnu, après l’annonce de 563 décès supplémentaires des suites de l’épidémie, ce qui ramène le total des morts à 2.921.


Elle fait aussi suite aux critiques virulentes de la presse vis à vis de la stratégie du gouvernement, l’accusant de ne pas avoir fourni suffisamment de tests de dépistage, notamment au profit du personnel médical.

Dans ce sillage, The Daily Telegraph, quotidien généralement très favorable au dirigeant conservateur, a qualifié jeudi la conférence quotidienne du gouvernement la veille, de “questions sans réponses“.

De son côté, le tabloïd populaire Daily Mail a jugé “choquant” que seulement 2.000 employés du NHS soient testés, en pleine pandémie.