Coronavirus: Boris Johnson transféré en soins intensifs

Boris Johnson

Contaminé par le nouveau coronavirus, le Premier ministre britannique Boris Johnson a été transféré lundi en soins intensifs, son état de santé s’étant détérioré au lendemain de son hospitalisation, a annoncé son porte parole.

“Au cours de l’après-midi, l’état de santé du Premier ministre s’est détérioré et, sur le conseil de son équipe médicale, il a été transféré au service des soins intensifs de l’hôpital”, a précisé le porte-parole du dirigeant conservateur.

“Le Premier ministre a demandé au ministre des Affaires étrangères Dominic Raab (…) de le remplacer là où nécessaire”, a-t-il ajouté dans un communiqué.

Ce dernier l’avait déjà remplacé ce matin pour présider la réunion quotidienne consacrée à la pandémie.

Après avoir été diagnostiqué positif au virus, le premier ministre britannique, 55 ans, avait été hospitalisé dimanche soir pour subir des examens, selon ses services, en raison de la persistance de symptômes de la maladie, notamment la fièvre.


Selon une source gouvernementale relayée par la presse, Boris Johnson reste “conscient” et son transfert, intervenu vers 19H00 locales (18H00 GMT) a été décidé “par précaution au cas où il aurait besoin d’un respirateur”.

Depuis l’annonce de sa maladie, Boris Johnson continuait à diriger la riposte du gouvernement en quarantaine, depuis son appartement de Downing Street d’où il postait des messages vidéos sur Twitter appelant les Britanniques à rester chez eux.