Coronavirus: des tests antigéniques bientôt dans les aéroports français

tests antigéniques

Des tests antigéniques rapides seront bientôt effectués dans les aéroports français afin d’améliorer la fluidité et la sécurité des déplacements, a annoncé vendredi le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari.

“On va mettre ça en place d’ici à la fin octobre et, après, tout cela a vocation à monter en puissance dès lors que c’est autorisé, que c’est fiable, que c’est sûr et que ça permet d’améliorer la fluidité et la sécurité des déplacements”, a expliqué le responsable sur la chaîne CNews.

Ces tests seront lancés dans les aéroports, notamment au départ vers des destinations comme les Etats-Unis ou l’Italie, et à l’arrivée sur des pays rouges, de manière à ce “qu’on n’ait plus des personnes qui rentrent de pays rouges dans le territoire français sans être testées”, a-t-il dit.

Selon lui, l’objectif est qu'”on harmonise à l’aide des tests antigéniques, notamment en Europe, l’ensemble des protocoles sanitaires qui aujourd’hui sont un peu différents”.

La mise en place de ces tests rapides était l’une des demandes formulées par les professionnels du tourisme, des transports aériens et de l’hôtellerie-restauration mercredi au gouvernement.


Les résultats de tests antigéniques, effectués dans les narines à l’aide d’un écouvillon, sans nécessité d’analyse en laboratoire, peuvent être connus en 10 à 30 minutes.

Le tourisme, les transports, l’hôtellerie et la restauration figurent parmi les secteurs les plus impactés par la crise sanitaire due à l’épidémie du nouveau coronavirus en France et des mesures restrictives mises en place par les autorités en vue d’endiguer le virus.

( Avec MAP )