Coronavirus: Facebook et Cisco renoncent au salon mondial du mobile de Barcelone

Les entreprises américaines Facebook et Cisco ont annoncé, mardi, qu’elles ne participeraient pas au salon mondial du mobile, prévu du 24 au 27 février à Barcelone, en raison des craintes liées à la propagation du nouveau coronavirus.

Comme leurs compatriotes Vivo, Intel et Amazon, le suédois Ericsson, le sud-coréen LG ou encore les japonais Sony et NTT DoCoM, les deux firmes ont préféré se montrer prudentes suite à l’épidémie. “La sécurité et le bien-être de tous nos employés et partenaires sont notre première priorité, et nous nous sommes retirés du salon mondial du mobile par prudence“, a indiqué un porte-parole du géant américain de micro-processeurs Intel.

Pour sa part, l’entreprise informatique américaine Cisco Systems a également annoncé dans un communiqué avoir pris “la difficile décision de se retirer” de cet événement , en raison des “préoccupations” causées par l’épidémie.

Par prudence, les employés de Facebook ne participeront pas au MWC de cette année en raison de l’évolution des risques pour la santé publique liés au coronavirus“, a fait savoir un porte-parole de la compagnie américaine Facebook. Le chinois Vivo, sixième fabriquant mondial de smartphones, a annoncé le même jour avoir annulé “sa présence au MWC 2020 ainsi qu’à tout événement annexe se tenant à Barcelone au même moment“.

→ Lire aussi : CORONAVIRUS: SONY ET AMAZON ANNONCENT LEUR RETRAIT DU SALON MONDIAL DU MOBILE DE BARCELONE


Vivo est donc contraint de remettre à plus tard la présentation de son nouveau téléphone. Il s’agit du deuxième groupe chinois à se désister après Umidigi lundi. Suite à ces désistements, le salon du mobile de Barcelone reposera presque exclusivement sur les annonces de Samsung, Microsoft, Lenovo, Qualcomm et Nokia. Néanmoins, il n’est pas impossible que ces firmes décident d’emboîter le pas à leurs rivaux.

Pour contenir l’effet domino, l’Association mondiale des opérateurs télécoms (GSMA), organisatrice du salon, avait annoncé un renforcement des mesures de sécurité pour essayer d’apaiser les inquiétudes des participants.

L’accès au salon sera ainsi interdit aux voyageurs venant de la province chinoise de Hubei, où est située la ville de Wuhan, épicentre du nouveau coronavirus, tandis que ceux qui se seront rendus dans d’autres régions de Chine “devront prouver qu’ils ont été hors de Chine 14 jours avant l’événement“, ont précisé les organisateurs, notant que des tests de température seront également organisés et les équipes médicales verront leur effectif augmenter. Plusieurs groupes chinois, parmi lesquels ZTE et Huawei, ont, de leur côté, annoncé des mesures préventives importantes pour leurs équipes qui se se rendront en Espagne pour prendre part à l’événement.

Réagissant à l’annulation de grands groupes de leur participation au salon, la ministre espagnole des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la coopération, Arancha González, a lancé lundi un appel au calme, assurant que les autorités et les organisateurs de l’événement ont pris “les mesures de sécurité nécessaires“, conformément aux recommandations internationales.


Le congrès mondial de la téléphonie mobile, qui accueille chaque année près de 110.000 visiteurs, constitue une occasion propice à l’établissement de liens commerciaux avec d’autres agents du secteur et au partage d’expériences et de connaissances avec d’autres spécialistes.