Coronavirus: la prière du vendredi à la Grande Mosquée de Paris annulée « jusqu’à nouvel ordre »

La prière du vendredi ne sera pas célébrée à la Grande Mosquée de Paris (GMP) et ce jusqu’à nouvel ordre en raison de la propagation de l’épidémie du coronavirus, tandis que d’autres grandes mosquées pourront être concernées par cette mesure, ont annoncé lundi la GMP et le Conseil français du culte musulman (CFCM).

“Conformément aux décisions du ministère des Solidarités et de la Santé, et suivant les avis religieux prodigués par nos imams, la grande prière du vendredi ne sera pas célébrée à la Grande Mosquée, et ce jusqu’à nouvel ordre”, souligne la GMP dans un communiqué.

La Grande Mosquée de Paris “continue à accueillir les fidèles pour les cinq prières quotidiennes mais leur préconise vivement de les accomplir en privé”, ajoute-t-on.

Le CFCM a estimé de son côté que “les prières communautaires, notamment la prière du vendredi doivent être considérées comme des rassemblements auxquels s’appliquent les mesures décidées par le gouvernement”, appelant les mosquées accueillant habituellement plus de 1.000 fidèles à annuler la prière du vendredi “à défaut de pouvoir maîtriser leurs effectifs”.


“En cas de doute, les mosquées susceptibles d’êtres concernées peuvent se rapprocher des services préfectoraux compétents pour concertation et prise de la décision qui s’impose”, ajoute le CFCM dans un communiqué.

Le Conseil appelle en outre les personnes âgées de plus de 70 ans à ne pas venir dans les mosquées dans les semaines qui viennent notamment celles souffrant de pathologies chroniques.