Coronavirus: l’Arabie saoudite suspend l’entrée des pèlerins

Coronavirus

L’Arabie saoudite a annoncé jeudi suspendre “temporairement” l’entrée des pèlerins se rendant à La Mecque, premier lieu saint de l’islam, une décision très rare destinée à prévenir “l’arrivée” du nouveau coronavirus qui s’est propagé dans le Golfe.

Ryad n’a annoncé aucune infection au COVID-19 sur son sol mais la plupart des pays voisins ont enregistré des dizaines de cas ces derniers jours, en majorité des personnes revenant d’un pèlerinage chiite en Iran où la maladie a fait 26 morts, bilan le plus lourd après celui de la Chine, foyer de l’épidémie.

Dans ce contexte, le gouvernement saoudien a décidé de “suspendre temporairement les entrées dans le royaume pour réaliser la Omra“, le petit pèlerinage, a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

En 2003, l’Arabie saoudite avait déjà suspendu l’octroi de visas pour la Omra à certains pays d’Asie, en raison du syndrome respiratoire aigu sévère (Sras), qui avait fait 774 morts dans le monde, bilan largement dépassé par le nouveau coronavirus.

Mais jeudi, l’Arabie saoudite a également suspendu l’entrée dans le pays des voyageurs munis d’un visa de tourisme et provenant de pays où sévit le nouveau coronavirus, selon des critères qui seront fixés par les autorités sanitaires.

Ces procédures sont temporaires, et sont assujetties à l’évaluation continue des autorités compétentes“, a indiqué le ministère des Affaires étrangères, appelant les ressortissants saoudiens à ne pas se rendre dans les pays touchés par la maladie.

Avec AFP