Coronavirus: Le Japon évacue des passagers âgés du Diamond Princess, en quarantaine

Diamond Princess

Les autorités japonaises ont évacué, vendredi, certains passagers âgés et de santé fragile, du bateau de croisière “Diamond Princess” en quarantaine à Yokohama, au sud-ouest de Tokyo.

Un responsable du gouvernement a indiqué que 11 personnes étaient sorties, sans vouloir préciser si d’autres quitteraient le bateau vendredi ni donner d’autres détails.

Selon les médias locaux, il s’agirait de personnes âgées présentant des tests négatifs au nouveau coronavirus.

Tous les passagers considérés comme ayant un “risque élevé” de voir leur état général se dégrader allaient subir des tests de détection du nouveau coronavirus, a annoncé, pour sa part, le secrétaire d’Etat à la Santé, Gaku Hashimoto.

Les cas positifs parmi eux seront hospitalisés tandis que ceux dont les tests seront négatifs auront la possibilité d’être transférés dans des logements prévus par le gouvernement, a ajouté M. Hashimoto.


A son arrivée à Yokohama le 3 février dernier, le Diamond Princess comptait 3.711 occupants (passagers et membres d’équipage). Mais ce chiffre a baissé depuis car les personnes contaminées ont été évacuées et hospitalisées, tout comme certaines personnes nécessitant des soins médicaux pour d’autres raisons.

Le Japon a enregistré un décès du au coronavirus ainsi que 250 cas d’infection, dont 218 provenant du Diamond Princess.