Coronavirus: le Koweït lance à son tour une campagne de vaccination

Koweït

Le Koweït a lancé jeudi une campagne de vaccination contre le Covid-19 après avoir réceptionné des doses du vaccin américano-allemand Pfizer-BioNTech, comme ont déjà commencé à le faire plusieurs de ses voisins.

Le Premier ministre cheikh Sabah al-Hamad Al-Sabah a inauguré cette campagne en se faisant administrer le vaccin, ont rapporté des médias officiels Koweïtiens.

“Ce vaccin est sûr et a été approuvé par de nombreux pays”, a-t-il déclaré à cette occasion, selon ces médias.

La première livraison du vaccin Pfizer-BioNTech –150.000 doses (deux par personne sont nécessaires)– est arrivée mercredi à Koweït. Ces doses sont destinées notamment à 75.000 personnes impliquées dans la lutte contre le coronavirus.

Le Koweït a recensé près de 150.000 cas de contamination, dont plus de 900 morts.


Le Qatar (plus de 142.000 cas et 243 décès) et l’émirat de Dubaï ont lancé mercredi leurs campagnes de vaccination.

Le début de la vaccination à Dubaï, un des sept membres des Emirats arabes unis, est intervenu au lendemain de la livraison des premières doses du vaccin Pfizer-BioNTech.

La campagne à Bahreïn, qui a approuvé les vaccins du chinois Sinopharm et de Pfizer-BioNTech, a également commencé.

De nombreuses personnes se faisaient vacciner jeudi dans l’un des centres dédiés à cette opération à Manama, a rapporté un correspondant de l’AFP et les autorités ont indiqué que près de 40.000 personnes avaient déjà reçu le vaccin, sans préciser depuis quand.


Abou Dhabi, le plus important des membres de la fédération des Emirats arabes unis, a annoncé le 14 décembre le début des vaccinations, cinq jours après l’approbation du vaccin Sinopharm.

Le gouvernement fédéral des Emirats a approuvé le vaccin Pfizer-BioNTech. Le pays a enregistré près de 200.000 cas de contamination depuis le début de la pandémie, dont près de 650 morts.

Oman doit lancer sa campagne dimanche et l’Arabie saoudite, pays le plus touché de la péninsule arabique, a débuté sa campagne avec le vaccin Pfizer-BioNTech le 17 décembre.

( Avec MAP )