A LA UNECoronavirus

Coronavirus: le point sur la pandémie

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

En Italie, le chef du gouvernement Giuseppe Conte a signé dans la nuit un décret instaurant sur tout le territoire national un couvre-feu entre 22H00 (21H00 GMT) et 05H00 à partir de jeudi.

Les lycées seront fermés et les centres commerciaux devront fermer pendant le week-end.

La majeure partie du Portugal est entrée mercredi dans un nouveau confinement, moins strict que celui du printemps, mais le gouvernement pourrait bientôt prendre des mesures plus strictes pour endiguer la deuxième vague de la pandémie.

Il concerne à ce stade 70% d’une population d’environ dix millions d’habitants et restera en vigueur pendant au moins deux semaines. Les écoles restent ouvertes, ainsi que les commerces et les restaurants, qui doivent cependant fermer leurs portes plus tôt, de même que les espaces culturels.

Le gouvernement français examinait mercredi les options pour rétablir une prorogation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 16 février, après le vote surprise des députés ramenant cette date à la mi-décembre, un imbroglio qui pourrait retarder son adoption à samedi.

Le Sénat, dominé par l’opposition de droite, avait déjà de son côté limité vendredi la prolongation de l’état d’urgence au 31 janvier.

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1,21 million de morts dans le monde, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mercredi à 11H00 GMT.

Plus de 47,5 millions de cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués, dont au moins 31,4 millions sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 232.634 décès, suivi par le Brésil (160.496 morts), l’Inde (123.611), le Mexique (92.593) et le Royaume-Uni (47.250).

La Première ministre danoise Mette Frederiksen et les deux tiers de son gouvernement étaient contraints mercredi à l’isolement en raison du test positif du ministre de la Justice et de plusieurs parlementaires.

Au total mercredi matin, 13 des 20 membres du gouvernement du pays scandinave étaient autoconfinés en télétravail.

Le gouvernement néerlandais a approuvé un plan de sauvetage de plusieurs milliards d’euros pour la compagnie aérienne KLM très affectée par la crise du coronavirus, après que les pilotes eurent accepté une réduction de salaire sur cinq ans.

Dans le sud de la France, le juge des référés du tribunal administratif de Montpellier a suspendu mercredi par ordonnance l’exécution des arrêtés des maires de Béziers (Hérault) et Perpignan autorisant l’ouverture des commerces dits “non-essentiels”.

Il a pris des ordonnances de suspension similaire pour Carcassonne (Aude) et deux communes des Pyrénées-Orientales, Pia et Claira. Mardi déjà, le tribunal administratif de Strasbourg (Est) avait pris la même décision et suspendu un arrêté du maire de Colmar.

( Avec AFP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page