Coronavirus : le point sur la pandémie

pandémie

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

La société de biotechnologie américaine Moderna a annoncé que son vaccin contre le Covid-19 était efficace à 94,5% pour réduire le risque de contracter la maladie, similaire à l’efficacité de 90% annoncée la semaine dernière par l’alliance Pfizer/BioNTech.

Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a prévenu qu’un vaccin ne suffirait pas à lui tout seul à vaincre la pandémie.

“Au départ, les quantités seront limitées et par conséquent les personnels soignants, les personnes âgées et celles à risque auront la priorité et nous espérons que cela va faire baisser le nombre de morts et permettre aux systèmes de santé de résister”, a souligné l’OMS. “Mais cela laissera encore beaucoup de champ au virus pour opérer”, a-t-il mis en garde, exhortant à ne pas prématurément mettre fin aux mesures qui permettent de contrôler l’expansion du Covid-19, comme les tests, la quarantaine, le suivi des cas contacts…

“S’il y a des signes d’amélioration en termes d’épidémie, nous n’avons pas encore vaincu le virus”, a prévenu le ministre français de la Santé Olivier Véran, exhortant ses concitoyens à “ne pas relâcher (leurs) efforts”.


“Depuis 10 jours consécutifs, le nombre de nouveaux diagnostics de Covid-19 diminue, le taux de positivité des tests et le taux d’incidence baissent”, au plan national “nous reprenons le contrôle sur l’épidémie”, a résumé le ministre, un mois après les premiers couvre-feux suivis par un nouveau confinement le 30 octobre.

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 1.319.561 morts dans le monde depuis décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles lundi à 11H00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 246.224 décès, devant le Brésil (165.798 morts), l’Inde (130.070 morts), le Mexique (98.542 morts) et le Royaume-Uni (51.934 morts).

Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, suivi par le Pérou, l’Espagne et l’Argentine.


Le Premier ministre britannique Boris Johnson, à l’isolement après avoir été en contact avec une personne infectée par le nouveau coronavirus, a assuré se sentir “très bien” et “déborder d’anticorps”. Il continue à travailler malgré sa quarantaine.

Sévèrement atteint par le Covid-19 il y a plusieurs mois, le chef du gouvernement avait rencontré jeudi à Downing Street un petit groupe de députés, parmi lesquels Lee Anderson, qui a par la suite été diagnostiqué positif.

Les habitants de Chicago, la troisième ville des Etats-Unis, sont appelés à rester chez eux à partir de lundi pour essayer d’enrayer une épidémie de Covid-19 qui progresse de façon galopante dans le pays, où la barre des 11 millions de cas a été franchie.

La maire de Chicago a recommandé à ses 2,7 millions d’administrés d’éviter les sorties sauf pour les déplacements essentiels, dont le travail et l’école, de ne recevoir aucun invité et d’annuler les traditionnelles fêtes de Thanksgiving.


Le Premier ministre du royaume africain d’Eswatini, dernière monarchie absolue du continent (ex-Swaziland), a annoncé être positif au coronavirus, alors que le petit pays recense seulement 6.095 cas pour une population de 1,2 million.

( Avec AFP )