Coronavirus : le point sur la pandémie

pandémie

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 1.328.048 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi à 11H00 GMT.

Plus de 55.022.350 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués.

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 247.229 décès pour 11.206.054 cas recensés, suivi par le Brésil (166.014 morts), l’Inde (130.519), le Mexique (98.861) et le Royaume-Uni (52.147).

L’annonce lundi par la société de biotechnologie américaine Moderna d’un vaccin efficace à 94,5%, quelques jours après celle des laboratoires américain Pfizer et allemand BioNTech sur une efficacité de 90%, suscite de nombreux espoirs dans le monde.


Malgré l’absence de publication détaillée des résultats, les experts ont largement salué les nouveaux développements sur le front des vaccins.

Aux Etats-Unis, les deux vaccins pourraient être autorisés par l’Agence américaine des médicaments (FDA) dans la première quinzaine de décembre, a dit lundi Moncef Slaoui, responsable scientifique de l’opération Warp Speed, montée par le président Donald Trump pour vacciner la population américaine.

Quant à l’Europe, des responsables ont estimé possible de débuter des vaccinations en janvier, sous réserve d’autorisation.

L’Autriche débute mardi un second confinement, avec fermeture des écoles et des magasins non essentiels et appel à rester chez soi, deux semaines après la mise en place d’un confinement partiel qui n’a pas permis de juguler l’épidémie.


Jusqu’au 6 décembre, les sorties à l’extérieur ne sont autorisées que dans des circonstances bien précises (courses alimentaires, motifs professionnels et médicaux, sport…).

Salué pour sa précédente gestion sanitaire, le gouvernement autrichien affronte des critiques inédites de la presse, des experts et de l’opposition pour son manque de réactivité.

La Russie a enregistré mardi un nouveau record de décès quotidiens avec 442 morts, l’épidémie s’aggravant dans des régions où les exemples d’hôpitaux débordés ou de morgues pleines se multiplient.

Les autorités russes ont jusqu’ici exclu tout nouveau confinement national, estimant que des mesures restrictives comme celles imposées au printemps seraient trop dommageables pour l’économie.


Le gouvernement français “se met dans les starting-blocks pour être prêt à distribuer un vaccin” dès janvier s’il est validé, et a budgété pour cela 1,5 milliard d’euros pour 2021, a déclaré mardi son porte-parole.

La France a “commencé la décroissance de l’épidémie”, a confirmé de son côté le ministre de la Santé, Olivier Véran, sans voir toutefois les conditions réunies pour une réouverture des commerces avant le 1er décembre, comme le réclament leurs représentants.

Le président élu américain Joe Biden a mis en garde lundi contre un risque de morts supplémentaires du Covid-19 si Donald Trump et son gouvernement refusent de se coordonner avec l’équipe démocrate appelée à assurer la transition à la Maison Blanche.

La vaccination contre le coronavirus ne sera pas obligatoire pour les athlètes lors des Jeux olympiques de Tokyo reportés à l’été prochain en raison de la pandémie, a déclaré mardi le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach.


( Avec AFP )