A LA UNECoronavirus

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Les petits Anglais de 5 à 11 ans sont retournés lundi à l’école, première étape pour sortir progressivement d’un troisième confinement instauré en janvier pour combattre la pandémie.

Les collégiens et lycéens doivent les suivre de manière échelonnée.

En Allemagne, certaines restrictions sont levées: librairies, fleuristes et auto-écoles, qui ont déjà rouvert dans certains Länder, peuvent de nouveau accueillir des visiteurs dans tout le pays.

De nouvelles restrictions entrent en vigueur en Finlande, dont la fermeture des bars et des restaurants.

La région d’Helsinki ferme également salles de sport, piscines et saunas publics.

La Hongrie ferme ses écoles ainsi que la plupart des magasins et des entreprises en réponse à la détérioration de la situation sanitaire.

Une destination sur trois dans le monde est actuellement complètement fermée aux touristes internationaux en raison de la pandémie, principalement en Asie et en Europe, selon l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) des Nations unies.

En raison de la pandémie, la majorité des Japonais est opposée à la présence de public venu de l’étranger aux Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet au 8 août), selon un sondage. Les organisateurs doivent annoncer une décision d’ici fin mars.

L’Etat hébreu a lancé officiellement la campagne de vaccination des Palestiniens travaillant en Israël ou dans des colonies en Cisjordanie occupée, selon l’équivalent israélien de la Croix-Rouge.

Quelque 40% des neuf millions d’Israéliens ont reçu leurs deux doses du vaccin Pfizer/BioNTech depuis décembre. Les Palestiniens n’ont reçu qu’un peu plus de 30.000 doses, dont 2.000 d’Israël qui s’est engagé à leur en fournir 5.000.

Le Togo a reçu dimanche soir son premier lot de 156.000 doses de vaccins AstraZeneca contre le Covid-19, grâce au dispositif Covax, créé par plusieurs organisations internationales dont l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Alliance du vaccin (Gavi) pour assurer l’accès aux vaccins des pays les plus démunis.

Une responsable de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a « déconseillé » aux pays membres de l’UE d’autoriser en urgence le vaccin contre le Covid-19 Spoutnik V, invoquant des données insuffisantes pour l’heure sur les personnes vaccinées.

« C’est un peu comparable à la roulette russe », a déclaré Christa Wirthumer-Hoche, présidente du conseil de direction, interrogée dimanche soir sur la chaîne de télévision autrichienne ORF, alors que le gouvernement autrichien multiplie les contacts avec Moscou.

La pandémie a fait au moins 2,59 millions de morts dans le monde depuis décembre 2019, selon un bilan établi lundi à 11H00 GMT par l’AFP à partir de sources officielles.

Plus de 116,7 millions de cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués.

Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 525.035 décès, suivis par le Brésil (265.411), le Mexique (190.604), l’Inde (157.853) et le Royaume-Uni (124.419).

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités sanitaires, sans inclure les réévaluations fondées sur des bases statistiques, sont globalement sous-évalués.

( Avec AFP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page