Coronavirus: le président algérien admis dans un hôpital militaire

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, qui s’était mis en “confinement volontaire” de 5 jours depuis samedi dernier en raison de la contamination au Covid-19 de plusieurs hauts cadres de la présidence et du gouvernement algériens, a été hospitalisé, a annoncé mardi la présidence algérienne.

Sur recommandation de ses médecins, le président Tebboune (74 ans) “est rentré dans une unité de soins spécialisés de l’hôpital central de l’armée à Ain Naadja à Alger”, a précisé la même source dans un communiqué.

Elle a noté que “son état de santé est stable et n’inspire aucune inquiétude”.

Samedi dernier, la présidence algérienne avait annoncé qu’”après avoir constaté que plusieurs cadres supérieurs de la Présidence de la République et du Gouvernement présentent des symptômes de contamination au nouveau coronavirus (COVID-19), le staff médical de la Présidence a recommandé au Président de la République d’observer un confinement volontaire pour une période de 5 jours à compter du 24 octobre 2020″.


En Algérie, la situation sanitaire liée à la pandémie du coronavirus a été jugée “inquiétante” en raison de la flambée des cas ces derniers jours.

Depuis le début de l’épidémie en février dernier en Algérie, plus de 56.600 personnes ont été officiellement déclarées positives au coronavirus, dont 1931 décès.

Avec MAP