Coronavirus: L’Indonésie envisage de rapatrier ses 74 citoyens à bord du “Diamond Princess”

L’Indonésie envisage de rapatrier ses 74 citoyens toujours à bord du navire de croisière Diamond Princess, infecté par le nouveau coronavirus, a annoncé le ministre indonésien du Développement, Mohajer effendi.

L’exécutif national étudie toujours la façon la plus appropriée pour évacuer les Indonésiens bloqués à bord du navire de croisière, relève le responsable indonésien, ajoutant que les voies maritime et aérienne sont envisageables. De son côté, la ministre des Affaires étrangères, Retino Marsudi, a déclaré que les quatre Indonésiens infectés par le coronavirus, des membres d’équipage du bateau de croisière avaient été mis en quarantaine, avant d’être transférés à l’hôpital de Chiba au Japon pour recevoir les soin nécessaires.

Une équipe de l’ambassade d’Indonésie à Tokyo s’est rendue sur place pour s’enquérir de l’état de santé des Indonésiens contaminés par le covid-19 et s’assurer qu’ils reçoivent un traitement approprié de la part des autorités japonaises.


Le bateau de croisière Diamond Princess reste le plus important foyer de contagion en dehors de la Chine. Sur 3.711 personnes se trouvant initialement dans le paquebot, plus de 630 ont contracté le coronavirus.

Le 5 février, le navire avait été placé en quarantaine après un cas de coronavirus détecté à Hong Kong chez une personne qui s’était auparavant trouvée à bord.

Des centaines de passagers ont été autorisés à débarquer cette semaine après des tests négatifs.