Coronavirus: Mobilisation “totale” en Corée du Sud, 586 nouveaux cas

coronavirus

Le président sud-coréen Moon Jae-in a fait état dimanche d’une mobilisation “totale” de son gouvernement contre l’épidémie de coronavirus, alors que 586 nouveaux cas ont encore été répertoriés dimanche.

Pays le plus touché par l’épidémie après la Chine, la Corée du Sud est depuis quelques jours le territoire au monde qui enregistre le plus de nouveaux cas, en raison notamment d’une intense campagne de dépistage.

Ce sont 586 nouveaux cas qui ont été annoncés dimanche après-midi par les autorités sanitaires, portant le total à 3.736. Un nouveau décès a été annoncé, ce qui porte le total des morts en Corée du Sud à 18.

Des dizaines d’événements ont été annulés dans la péninsule, et plus de 70 pays ont imposé des restrictions sur les voyages en Corée du Sud.

“Après avoir relevé l’alerte à son niveau le plus élevé, le gouvernement livre désormais une réponse totale”, a déclaré M. Moon lors d’un discours à l’occasion des commémorations du Mouvement du 1er mars 1919, un des actes fondateurs de la lutte pour l’indépendance contre la colonisation japonaise (1910-1945). L’ampleur des célébrations, cette année, a été revue à la baisse.


“Nous allons être en mesure de dominer l’épidémie de Covid-19 et de relancer notre économie malmenée”, a-t-il promis.

Près de 90% des nouveaux cas ont été signalés à Daegu, quatrième ville du pays, et dans la province voisine de Gyeongsang du Nord, ont précisé dans un communiqué les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC).

Le bilan devrait continuer de grimper car les autorités ont commencé à effectuer des tests sur plus de 260.000 fidèles de l’Eglise Shincheonji de Jésus, une organisation qualifiée de secte par ses détracteurs, qui est directement liée à 60% des cas de contamination répertoriés dans le pays.

“Jusqu’à présent, l’épidémie de Covid-19 dans le pays est très liée à un groupe spécifique”, a déclaré le vice-directeur des KCDC, Kwon Jun-wook.


L’épidémie de coronavirus s’est répandue comme une traînée de poudre dans les rangs de ce mouvement à partir d’une de ses fidèles, une femme de 61 ans identifiée comme le patient 31.

Elle a commencé à souffrir de fièvre le 10 février et assisté à au moins quatre offices de Shincheonji à Daegu avant d’être diagnostiquée comme porteuse du virus.

De son côté, Samsung Electronics a suspendu samedi pour la deuxième fois de la semaine les opérations dans son usine de Gumi, à 200 km au sud-est de Séoul, en raison d’un troisième cas de coronavirus au sein de ses employés.

Hyundai Motor, cinquième constructeur mondial si on inclut sa filiale Kia, a aussi arrêté une de ses usine d’Ulsan du fait d’un cas de la maladie.


Les mégastars de la K-pop BTS ont de leur côté annulé quatre concerts géants qu’ils devaient donner dans le Stade olympique de Séoul.

Chungha, autre star de la pop sud-coréenne, s’est placée en quarantaine après avoir appris qu’un membre de son entourage qui était allé en Italie en février avait été testé positif, rapporte Yonhap. La chanteuse a cependant été testée négative.

Avec AFP