A LA UNECoronavirus

Coronavirus : Plus de 25.000 nouveaux cas en France, le gouvernement accélère sa stratégie vaccinale

La France a enregistré 25.379 nouvelles contaminations par le coronavirus lors des dernières 24 heures, selon les chiffres publiés mercredi par les autorités sanitaires.

Ce chiffre est en nette hausse par rapport à la veille, où 20.489 cas avaient été recensés, alors qu’une légère décrue est observée au niveau des hospitalisations.

Le nombre de patients hospitalisés en raison du Covid-19 a baissé de 163 à 24.741, selon les données publiées sur le site internet du gouvernement. La tendance est la même dans les services de réanimation avec 9 patients en moins à 2.616.

Les chiffres font par ailleurs état de 283 nouveaux décès à l’hôpital, portant à 66.565 le nombre de morts depuis le début de la pandémie.

Sous le feu des critiques pour la lenteur de la campagne de vaccination très attendue dans le pays en vue de contenir l’épidémie, l’exécutif français a décidé d’accélérer et d’amplifier la vaccination.

« Le rythme de croisière de la vaccination en France va rejoindre celui de nos voisins dans les prochains jours », a assuré mardi le ministre de la Santé, Olivier Véran, qui a promis « de l’amplifier, de l’accélérer et de la simplifier ».

Le ministre a par ailleurs annoncé que 500 à 600 centres de vaccination verront le jour en France d’ici fin janvier. Il a également indiqué que l’exécutif va amplifier les commandes de vaccins au niveau européen pour pouvoir augmenter le rythme et l’intensité de livraison des dotations pour la France.

Ce mercredi matin, un conseil de défense sanitaire s’est tenu sous la présidence d’Emmanuel Macron, à la veille d’une conférence très attendue du Premier ministre Jean Castex sur la stratégie de vaccination.

A l’issue de cette réunion, le porte-parole de l’exécutif, Gabriel Attal a annoncé que 500 centres de vaccination devraient être ouverts dans les deux prochaines semaines.

La France, où la campagne de vaccination a débuté le 27 décembre, a précommandé auprès de différents laboratoires près de 200 millions de doses du vaccin contre le Covid-19.

Par ailleurs, une partie de la production du vaccin anti-Covid-19 de l’Américain Moderna, approuvé mercredi par l’Agence européenne des médicaments, sera fabriquée en Indre-et-Loire, dans le centre de la France.

Selon la chaîne d’information en continue Bfmtv, un accord a été passé entre le laboratoire pharmaceutique Recipharm, filiale française d’un groupe suédois, et le laboratoire américain basé à Massachusetts pour sous-traiter sur son site français une partie de la production du vaccin.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page