ban600

Coup d’envoi à Marrakech de la 2è édition des Journées Portes Ouvertes de la DGSN

Coup d’envoi à Marrakech de la 2è édition des Journées Portes Ouvertes de la DGSN

Le coup d’envoi de la deuxième édition des Journées Portes Ouvertes (JPO) de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) a été donné, mercredi à la Place Bab Jdid à Marrakech, sous le thème "la sûreté nationale, police citoyenne".

Ces Journées Portes Ouvertes interviennent en application des Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI visant la modernisation du service public assuré par la sûreté nationale et l'amélioration des prestations sécuritaires dispensées à l'ensemble des citoyens, aux étrangers résidant au Maroc et aux touristes.

Dans une allocution de circonstance à l'ouverture de cet événement, le préfet de police de la région de Marrakech-Safi, Saïd El Aloua, également président du comité d'organisation des JPO, a fait savoir que cette manifestation témoigne d'un changement qualitatif dans la stratégie des services de la sûreté nationale, ayant passé de l'initiative lors de la 1ère édition tenue à Casablanca, à celle de la consécration de la culture des Portes Ouvertes en tant qu'approche de communication enracinée dans l'action sécuritaire.

Il s'agit de consolider cette culture chez l'ensemble des policiers car, a-t-il ajouté, la proximité à l'égard du citoyen à travers les prestations qui lui sont dispensées est l'essence même et la finalité de l'existence de l'institution sécuritaire.

→ Lire aussi : Marrakech: 2ème édition des Journées portes ouvertes de la DGSN, du 26 au 30 septembre

El Aloua a, en outre, loué les grands efforts déployés par l'ensemble des services relevant de la DGSN, ainsi que la contribution des instances élues, des autorités territoriales, des départements ministériels, du secteur privé et des acteurs de la société civile pour l'organisation et la réussite de cet événement d'envergure.

Les contributions, les partenariats et le soutien dont la Wilaya de police de Marrakech a bénéficié lors de la préparation de cette manifestation illustrent, si besoin est, l'ancrage chez les différents intervenants du concept de l'action commune en faveur de la sécurité, a-t-il poursuivi, estimant que la sécurité demeure une responsabilité collective et le résultat d'une coopération solide entre les acteurs aussi bien institutionnel que civil.

L'ouverture de cette manifestation a été marquée par des démonstrations: marche militaire et formation musicale, sport et self-défense, protection rapprochée et unités d'intervention, brigade motocycliste, brigade équestre, police cynotechnique et groupe d'intervention rapide (GIR), outre des visites guidées à des élèves de plusieurs établissements scolaires.

Prévues jusqu'au 30 courant, ces Journées Portes Ouvertes se veulent une véritable consécration de l'approche de communication que la DGSN a adoptée en vue de concrétiser le concept de la police citoyenne.

→ Lire aussi : DGSN : Une police plus ouverte sur la société pour une meilleure efficacité

A vocation informative et sensibilisatrice, cet événement se fixe pour principales missions de promouvoir l'ouverture de la DGSN sur son entourage social, d'informer les citoyens de toutes les missions confiées aux différentes unités et corps de sécurité qui sont mobilisés à leur service et à la protection de leur sécurité et de leurs biens, et de leur montrer aussi les différents équipements et matériels de pointe mis à la disposition des services de la sûreté nationale.

Cette manifestation sera l’occasion pour le public de venir apprécier quelque 56 exercices de simulation exécutés par la troupe des cavaliers de la DGSN, les chiens de police, les brigades des motards, les brigades centrales d'intervention (BCI), la garde rapprochée, la formation musicale, la brigade d'infanterie et les forces d'intervention rapide.

En outre, quelque 29 stands sont aménagés pour présenter et rapprocher le grand public des différentes missions et services de la sûreté nationale, outre trois espaces dédiés à l'animation, au divertissement et à la sensibilisation, un autre consacré au musée de la police et aux publications artistiques et littéraires des fonctionnaires de la sûreté nationale et un espace consacré aux martyrs du devoir parmi les fonctionnaires de la sûreté nationale.

Au menu de cet événement figure également l'organisation de 10 conférences portant sur différents sujets d'actualité relatifs aux préoccupations sécuritaires des citoyens: "Apport de la police technique et scientifique à la justice", ''Analyses ADN et affaires de paternité'', ''police citoyenne'', "moralisation du service public policier'', ''gestion des activités touristiques", ''protection des femmes et mineurs d'âge victimes de violence'', ''sécurité et droits de l'Homme'' , ''stratégie nationale de lutte contre le terrorisme'', "efforts de la DGSN en matière de lutte contre la cybercriminalité", et "une nouvelle carte d’identité nationale, de nouveaux services".

Afin de garantir le succès de cette manifestation pour laquelle la DGSN compte sur une grande affluence des citoyens, des résidents étrangers et des touristes, de nombreux espaces supplémentaires sont aménagés pour garantir les meilleures conditions d'accueil des visiteurs.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :