Covid-19 : 36 nouveaux cas, le bilan s’élève à 707 contaminations en Tunisie

Tunisie

Trente-six nouvelles contaminations au nouveau coronavirus ont été détectées en Tunisie portant le nombre des personnes contaminées à 707, dont 31 décès, a annoncé dimanche le ministère tunisien de la Santé.

Dans un communiqué, la même source a fait savoir que 22 nouveaux cas confirmés de Coronavirus ont été enregistrés en plus de 14 autres cas positifs parmi les anciens cas confirmés sur 562 analyses effectuées, portant à 707 le nombre total des contaminations.

La même source a précisé que le nombre total des analyses réalisées depuis le début de la crise sanitaire du COVID-19 a atteint 11238.

Les cas de contamination par le virus ont été détectés dans 23 gouvernorats et se répartissent sur Tunis (167), Ariana (83), Ben Arous (71), Médenine (65), Sousse (62), Kebili (40), La Manouba (35), Monastir (35), Sfax (31), Tataouine (20), Gafsa (18), Bizerte (17), Gabes (13) Nabeul (12), Mahdia (12), Kairouan (6), Le Kef (5), Sidi Bouzid (5), Zaghouan (3), Beja (3), Kasserine (2), Tozeur (1) et Jendouba (1).

Le ministère a, également, indiqué que depuis le 22 mars, 2350 personnes ont été rapatriées, dont 420 ont achevé la période de l’auto-isolement sanitaire obligatoire et 29 ont été testées positives au coronavirus et hébergées dans les centres d’hébergement aménagés à cette fin.


Près de 3000 personnes parmi celles qui ont eu des contacts avec les personnes contaminées ont été placées en auto-isolement, précise la même source qui a, par ailleurs, affirmé que les analyses aux laboratoires sont essentiellement effectuées pour les personnes suspectées d’avoir contracté le virus et celles ayant contacté les cas confirmés.

Le ministère a ainsi exhorté les citoyens au respect total de la loi et des mesures d’isolement sanitaire et de confinement général dans toutes les régions du pays, afin de limiter la propagation du virus.

Par ailleurs, le ministre de la Santé, Abdellatif Mekki, a souligné que la sortie du confinement total reste tributaire de l’évolution de la situation sanitaire et médicale.

Lors d’une déclaration de presse, à l’issue d’une réunion à l’Hôpital universitaire de Médenine, Mekki a expliqué que le dé-confinement doit permettre de garantir les résultats obtenus lors de la période de confinement, et non pas le contraire.