Covid-19: 44 nouveaux cas à bord du paquebot de croisière au Japon

Le ministre japonais de la Santé, Katsunobu Kato, a annoncé jeudi 44 nouveaux cas positifs au nouveau coronavirus (Covid-19) à bord du paquebot de croisière, Diamond Princess, en quarantaine au Japon, d’après de nouveaux tests menés sur 221 personnes.

Cela porte à 218 le nombre total d’occupants du navire (passagers et membres d’équipage compris) ayant été infectés, sur plus de 3.700 personnes initialement à bord, sans compter un officier de quarantaine également contaminé récemment.

Le ministre de la Santé a ajouté que les personnes âgées à bord dont les tests sont négatifs pourront quitter le bateau avant la fin de la période de quarantaine prévue le 19 février. Elles seront hébergées au Japon dans un endroit spécifique choisi par le gouvernement.

Sur les 44 nouveaux cas d’infection à bord, 43 sont des passagers et le dernier cas concerne un membre d’équipage.

Le Diamond Princess a été placé en quarantaine depuis le 3 février car l’un de ses passagers avait été testé positif après son débarquement à Hong Kong fin janvier.


Ceux qui sont testés positifs à bord sont évacués et hospitalisés au Japon. Mais l’efficacité de la quarantaine commence à faire débat, étant donné que des dizaines de nouveaux cas d’infection sont révélés quasiment chaque jour.

Par ailleurs, la plupart des passagers à bord sont âgés, et les conditions de la quarantaine, avec le confinement dans des cabines parfois sans fenêtre, risquent de dégrader la santé des plus fragiles d’entre eux.

Sur les personnes issues du bateau et déjà hospitalisées, cinq sont dans un état grave, a encore précisé le ministre de la Santé.