Covid-19/Espagne: quarantaine obligatoire pour les voyageurs internationaux

voyageurs

Les voyageurs étrangers arrivant en Espagne seront soumis à une quarantaine de 14 jours, à partir du 15 mai et pendant toute la durée de l’état d’alerte, selon un arrêté du ministère de la Santé publique.

“L’évolution favorable de la situation épidémiologique en Espagne et le début de la désescalade nécessitent le renforcement des mesures de contrôle. Ainsi, compte tenu de la propagation mondiale du virus et en se basant sur le principe de précaution, nous avons jugé nécessaire de soumettre les personnes venues de l’étranger à une quarantaine de 14 jours”, explique le texte, publié mardi au Bulletin officiel de l’Etat (BOE).

Durant leur quarantaine, ces personnes ne seront autorisées à sortir que pour acheter des produits de première nécessité ou se faire soigner, et ce toujours en portant un masque. Elles pourront aussi être contactées par les services sanitaires pour leur suivi.

Sont exclues de cette disposition les travailleurs transfrontaliers, les transporteurs des marchandises, les équipages de compagnies aériennes et les personnels soignants s’ils viennent en Espagne travailler, mais à condition qu’ils n’aient pas été en contact avec des personnes testées positives au Covid-19.

Ce texte sera en vigueur dès vendredi prochain et jusqu’à la fin de l’état d’alerte, prévu jusqu’au 24 mai, mais qui pourrait être prolongé.


L’Espagne est entrée le 14 avril dans son deuxième mois de confinement.

Après avoir autorisé les promenades des enfants depuis le 26 avril, puis les sorties des adultes notamment pour faire du sport ou se promener le week-end dernier, le gouvernement a lancé le 4 mai la “phase zéro” du plan de déconfinement qui doit s’étaler jusqu’à fin juin, en fonction de l’évolution de la pandémie de Covid-19 dans le pays. Plus de 51% des Espagnols sont entrés lundi dans la première phase du plan de déconfinement, qui doit s’étaler jusqu’à fin juin.