A LA UNECoronavirus

Covid-19 : Hausse des contaminations dans le monde au cours des quatre dernières semaines

Les infections au Covid-19 continuent d’augmenter dans le monde depuis quatre semaines, avec plus de quatre millions de cas signalés au cours de la seule semaine dernière, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Dans sa dernière mise à jour, l’Organisation mondiale de la santé a attribué cette hausse à une augmentation « substantielle » du nombre de cas, de 33 % dans le Pacifique occidental et de 37 % en Méditerranée orientale, où le nombre de décès dus au coronavirus a également augmenté de 48 % et 31 %, respectivement.

Le nombre de décès dans les quatre autres régions de l’OMS, à savoir l’Afrique, les Amériques, l’Europe et l’Asie du Sud-Est, est resté stable par rapport aux semaines précédentes, à l’exception des Amériques, où le nombre de décès a diminué de 29 %.

L’Afrique et l’Europe ont connu une diminution de deux pour cent des décès dus à au Covid-19, tandis que l’Asie du Sud-Est a enregistré une augmentation de trois pour cent, selon le bulletin épidémiologique hebdomadaire de l’OMS sur le Covid-19.

→ Lire aussi : Covid-19 : L’OMS appelle à repousser les doses de rappel jusqu’à fin septembre

Globalement, le nombre total de cas déclarés est d’environ 197 millions, avec 4,2 millions de décès dans le monde.

Classés par pays, les États-Unis sont arrivés en tête du nombre de nouvelles infections au cours de la semaine écoulée, avec 543 420 nouveaux cas, soit un bond de 9 %, suivis par l’Inde, qui a enregistré 283 923 nouveaux cas, soit une augmentation de 7 %.

L’Indonésie a enregistré 273 891 nouveaux cas, suivie par le Brésil (247 830) et l’Iran (206 722).

Alors que des infections de la variante Alpha ont été signalées dans 182 pays, la variante Delta a été confirmée dans trois nouveaux pays, infectant ainsi un total de 135 nations.

Par région, l’OMS a indiqué que l’Afrique – qui est actuellement en proie à sa troisième vague de coronavirus – avait signalé un nombre de cas et de décès hebdomadaires similaire à celui de la période de sept jours précédente, avec un peu plus de 182 000 nouveaux cas et plus de 4 800 nouveaux décès.

Néanmoins, l’agence des Nations Unies a expliqué que la diminution régionale globale des infections hebdomadaires confirmées et des décès sur le continent depuis la mi-juillet est toujours due à la chute des chiffres en Afrique du Sud, qui a éclipsé les 13 268 nouveaux cas au Mozambique au cours de la dernière période de sept jours.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page