Covid-19 : Hommage au corps médical d’Oujda d’un citoyen rescapé

corps médical

Nous avons reçu le témoignage d’un citoyen, rescapé de la Covid-19, qui tient à rendre hommage à l’équipe médicale qui l’a pris en charge et soigné pendant deux semaines. Il s’en est sorti miraculeusement et remercie donc le corps soignant.

L’année 2020 restera comme l’année noire dans l’histoire de l’humanité. La Covid-19, invisible à l’œil est entrée comme un bulldozer dans nos vies. Implosant nos existences et nos familles entières, mettant à l’arrêt l’économie mondiale. L’Etat et les institutions diverses se sont mobilisés, certes, mais il est une autre catégorie d’hommes et de femmes qui ont porté le flambeau de la lutte contre la pandémie : ce sont les médecins, les infirmiers, les gardes, tous ces « soldats en blouse blanche » que le monde a découverts spontanément sur le tas. Ils n’ont ménagé aucun effort pendant ces longs mois de combat inédit.

Au risque de leur vie, ils étaient les premiers sur le front de cette guerre singulière. Et ce à travers toutes les régions du Royaume. Beaucoup d’entre eux, au-devant de la scène, ont succombé et ont perdu la vie. D’autres qui ont eu la chance de survivre se sont déployés au milieu de la détresse.

Dans l’Oriental, notre région si chère, le corps médical n’a pas chômé et je tiens à souligner que, malgré l’insuffisance parfois cruelle de moyens, notamment de médicaments antibiotiques, d’appareils respiratoires ou de lits d’hôpitaux, le corps médical est constamment mobilisé, à pied d’œuvre contre ce mal du siècle, avec une détermination à nulle autre pareille. Je voudrais témoigner en particulier mon admiration au personnel de l’hôpital et du CHU Mohammed VI d’Oujda, au professeur réanimateur Brahim Housni qui le dirige dont les compétences et le dévouement ne le cèdent en rien à ceux des grands pontes de la médecine. Il a été présent et réactif pendant toute la crise, attentif et vigilant. Notre pays et le secteur de la santé devraient en être fiers.

Azzouz Drissi


(Un citoyen marocain)