A LA UNECoronavirus

Covid-19: J&J affirme qu’une injection de rappel de son vaccin induit une « forte » réponse immunitaire

Le laboratoire pharmaceutique Johnson & Johnson (J&J) a indiqué mercredi qu’une deuxième dose de son vaccin Covid-19 induit une forte réponse immunitaire, justifiant une injection de rappel.

Selon une étude de Johnson & Johnson, qui n’a pas encore été évaluée par des pairs, les personnes ayant reçu un rappel six à huit mois après leur première injection ont vu leurs anticorps multipliés par neuf par rapport à ceux qui ont reçu une seconde dose 28 jours après la première injection.

La dose de rappel « augmente davantage les réponses en anticorps chez les participants à l’étude qui avaient déjà reçu notre vaccin« , a déclaré Mathai Mammen, responsable de la recherche et du développement chez Janssen, filiale de J&J, dans un communiqué.

→ Lire aussi : USA: La FDA accorde une autorisation complète au vaccin anti-covid de Pfizer/BioNTech

« Nous sommes impatients de discuter avec les responsables de la santé publique d’une stratégie potentielle pour notre vaccin covid-19 de Johnson & Johnson. » La deuxième injection interviendrait huit mois ou plus après une première dose.

Cette augmentation a été observée chez les participants à l’essai âgés de 18 à 55 ans et chez les personnes de plus de 65 ans qui ont reçu une dose de rappel plus faible, selon le communiqué.

L’administration Biden a annoncé la semaine dernière que les personnes âgées de 18 ans et plus ayant reçu les vaccins Covid-19 de Pfizer ou Moderna devraient recevoir une dose supplémentaire huit mois plus tard, reflétant ainsi l’inquiétude croissante suscitée par la variante hautement contagieuse Delta.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page