Covid-19: la France à nouveau confinée

La France est entrée, samedi soir pour quatre semaines au moins, dans sa troisième période de confinement national afin de lutter contre l’épidémie de Covid-19, qui a fait plus de 96.000 morts dans le pays.

Les nouvelles restrictions sanitaires décrétées en vue de freiner l’épidémie du Covid-19 sont entrées en vigueur ce samedi à partir de 19 heures dans tout le territoire métropolitaine, alors que la courbe des contaminations ne cesse d’augmenter au même titre que les hospitalisations et la pression sur les services de réanimation.

Ces règles, déjà imposées à 19 départements en vigilance renforcée, ont été étendues à toute la métropole pour une durée de quatre semaines. Elles avaient été annoncées mercredi soir par le président Emmanuel Macron lors d’une allocution très attendue qui a été suivie par quelque 30 millions de spectateurs.

Parmi ces mesures, la fermeture des établissements scolaires dans tout le pays pendant quatre ou trois semaines selon les niveaux à partir de vendredi dernier, tandis que les commerces dit “non essentiels” devront baisser leurs rideaux sur tout le territoire métropolitain.


Les nouvelles mesures, qui ont reçu le feu vert des deux chambres du parlement, concernent également l’interdiction des déplacements interrégionaux à compter du 5 avril, la limitation des déplacements au-delà de 10 km du domicile et la fermeture de tous les lieux de culte à partir de 19 heures.

Toutefois, le gouvernement a décrété une tolérance jusqu’à la fin du week-end de Pâques pour les déplacements interrégionaux afin de permettre aux Français de s’organiser.

Selon les chiffres de Santé publique France, 5254 malades étaient en réanimation vendredi soir, dont 505 admis dans les dernières 24 heures. Depuis le début de l’épidémie, plus de 96.000 décès ont été enregistrés en France.

Face à une telle situation, les autorités misent sur une montée en vitesse de la campagne vaccinale, avec une cadence promise de 400.000 injections quotidiennes. D’après le gouvernement, quelque 8.833.275 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid au 1er avril.


Avec MAP