A LA UNECoronavirus

Covid-19: la France désormais dans une “forme de 3ème vague”, prévient le premier ministre

La France est entrée dans une sorte de troisième vague épidémique de la pandémie du Covid-19, a alerté mardi le premier ministre Jean Castex.

“Nous sommes dans ce qui ressemble à une forme de troisième vague de l’épidémie, caractérisée par des variants nombreux”, notamment le variant britannique qui prend de plus en plus d’importance, a indiqué le chef du gouvernement lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale.

“L’épidémie joue les prolongations”, a insisté M. Castex, qui a appelé à “respecter plus que jamais les gestes élémentaires qui depuis un an constituent une garantie solidaire face à la progression pandémique”.

Pour freiner la flambée de la pandémie, le chef de l’exécutif a mis en avant l’importance de la campagne de vaccination, placée “au premier rang” de la stratégie gouvernementale de lutte contre le virus, qui a coûté la vie à plus de 90.000 personnes dans le pays.

“Nous savons que c’est la vaccination massive (…) qui nous permettra d’en sortir”, a insisté le chef du gouvernement, qui a rendu hommage aux victimes de la pandémie.

Dans ce contexte, un conseil de défense sanitaire se tiendra mercredi pour décider d’un possible reconfinement de l’Ile-de-France confrontée à une flambée des cas de contamination au Covid-19 notamment ses variants.

Selon le gouvernement, la situation sanitaire reste “tendue et inquiétante” en France, particulièrement dans la région capitale où des transferts de patients par voie aérienne ont débuté samedi pour soulager les hôpitaux sous pression.

Le chef de l’Etat français devra recevoir ce mardi une délégation du Conseil scientifique pour faire le point sur la situation sanitaire, selon l’Elysée. Il s’entretiendra ensuite en visioconférence avec des réanimateurs pour les consulter sur les capacités de réanimation et la montée en charge dans les services, au bord de la saturation dans plusieurs régions, a ajouté la présidence française citée par les médias du pays.

Jusqu’ici réticent à imposer des mesures trop drastiques à Paris et sa région, considérées comme le poumon économique de la France, l’exécutif semble ne plus fermer la porte à un reconfinement de l’Ile-de-France dans les jours à venir.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page