A LA UNECoronavirus

Covid-19 : la France place la Russie, les Seychelles et la Namibie sur liste rouge

Trois nouveaux pays, la Russie, la Namibie et les Seychelles, ont été placés mercredi sur la “liste rouge” des pays dont les voyageurs doivent observer une quarantaine obligatoire à l’arrivée en France pour lutter contre la circulation des variants du coronavirus.

Cette décision a été prise lors de la réunion du conseil de défense qui conseille le gouvernement français pendant la crise sanitaire.

Nous avons mis en place il y a maintenant plusieurs mois une liste rouge pour des pays qui sont particulièrement à risque de variant et qui limite la venue en France quasi exclusivement aux citoyens français, avec des motifs impérieux et une quarantaine obligatoire mise en place à l’arrivée, qui fait l’objet d’un contrôle intransigeant par la police“, a rappelé le porte-parole de l’exécutif, Gabriel Attal.

On adapte nos règles en fonction du développement de la menace, si des mesures sont à prendre pour d’autres pays, évidemment que nous les prendrons, à ce stade, je n’ai pas d’information à vous communiquer“, a-t-il déclaré en réponse à une question, lors du point de presse à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres, sur la possible extension de ce dispositif au Royaume-Uni.

→ Lire aussi : Voyages : Ryanair lance une action en justice contre le gouvernement britannique

Les premières quarantaines obligatoires avaient été mises en place à partir du 24 avril pour l’Inde, le Brésil, l’Argentine, le Chili, l’Afrique du Sud, avant d’être étendues à sept autres pays le 8 mai, puis à la Colombie, au Bahreïn, au Costa Rica et à l’Uruguay le 14 mai.

Le gouvernement français a appelé, mercredi, mercredi, à une “vigilance absolue” face aux variants du Covid-19, notamment le variant Delta.

La France craint une flambée de cas du variant Delta, beaucoup plus virulent, qui reste pour le moment très minoritaire ne représentant que 4,6% des nouveaux cas, selon un récent point de Santé publique France.

Selon le gouvernement, ce variant représente 9 à 10% des contaminations en France. Il serait même impliqué dans 70 % des nouveaux cas dans le département des Landes, où se rendront jeudi le Premier ministre Jean Castex et le ministre de Santé Olivier Véran.

Au Royaume-Uni ou à Moscou, ce variant atteint jusqu’à 90% des contaminations actuelles.

A l’heure où la France ne vit plus sous le régime du couvre-feu, l’exécutif redoute un relâchement général.

En début de semaine, la Haute Autorité de Santé a encouragé la généralisation de la vaccination anti-Covid en France pour éviter une propagation du virus par des variants plus virulents comme le variant Delta.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page