A LA UNECoronavirus

Covid-19: l’Arabie saoudite va commencer à vacciner sa population

L’Arabie saoudite a annoncé mardi le début d’une campagne massive de vaccination de la population contre le nouveau coronavirus, quelques jours après avoir approuvé le vaccin de l’alliance américano-allemande Pfizer/BioNTech.

“Le ministère de la Santé a annoncé le début de l’enregistrement de tous les citoyens et résidents pour obtenir le vaccin contre le coronavirus à partir d’aujourd’hui (mardi)”, a indiqué l’agence de presse officielle SPA.

Les Saoudiens comme les nombreux expatriés étrangers dans le royaume peuvent obtenir “gratuitement” le vaccin via l’application du ministère “Sehaty”, selon une campagne de vaccination en trois étapes, a précisé SPA.

La première phase concerne les personnes les plus vulnérables, telles que les personnes âgées de plus de 65 ans, souffrant d’obésité et de maladies chroniques graves ou encore exerçant des professions particulièrement exposées au virus.

La deuxième bénéficiera aux individus de plus de 50 ans, aux autres praticiens de la santé et de ceux qui souffrent de maladies moins graves.

Enfin, toutes les autres personnes souhaitant être vaccinées pourront l’être durant la troisième phase.

Le royaume qui compte une population de plus de 34 millions de personnes, selon les chiffres officiels, a approuvé le 10 décembre le vaccin Pfizer/BioNTech, faisant du royaume le deuxième pays du Golfe à donner son feu vert, après Bahreïn.

L’Arabie saoudite a officiellement enregistré plus de 360.000 cas de contamination, dont 6.059 décès.

Lundi, Abou Dhabi, la capitale des Emirats arabes unis voisins, a lancé aussi une campagne de vaccination mais avec le produit du géant chinois du médicament Sinopharm.

Premier exportateur de pétrole brut au monde, l’Arabie saoudite a souffert de la baisse des prix de l’or noir sur les marché mondiaux, en raison du ralentissement économique provoqué par la pandémie.

( Avec AFP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page