Covid-19: Le Maroc parmi les pays dont les citoyens sont autorisés à se rendre au Kenya

Kenya

Le Maroc figure parmi les pays dont les citoyens sont autorisés à se rendre au Kenya qui s’apprête à ouvrir, à partir du 1er août, ses frontières aériens devant le transport international, a annoncé jeudi le ministre du Transport, James Macharia.

Outre le Maroc, la liste des pays autorisés à reprendre les vols aériens vers le Kenya comprend également la Chine, la Corée du Sud, le Japon, le Canada, l’Éthiopie, la Suisse, le Rwanda, l’Ouganda et la Namibie.

Le ministre Macharia a expliqué que ces pays ont été choisis sur la base de la situation épidémiologique marquée par une baisse continue des cas de covid-19, en précisant que l’ouverture du ciel se fera progressivement après la reprise des vols internationaux le 1er août.

Il a toutefois souligné que son département a établi des protocoles à suivre par les voyageurs entrant et sortant du pays.

“Tous les passagers à l’arrivée avec un résultat négatif Covid-19 basé sur le test PCR, dont la température n’est pas supérieure à 37 degrés et qui n’ont pas de difficulté à respirer et qui ont prouvé qu’ils ont été testés 96 heures avant le voyage seront exemptés de la quarantaine”, a-t-il expliqué.


Il a en outre annoncé que les passagers qui arriveront après le couvre-feu avec un passeport valide et une carte d’embarquement seront autorisés à se rendre à leurs hôtels ou lieux de résidence. Le 06 juillet, le président kényan avait annoncé l’ouverture des vols interne à partir du 15 juillet et des vols internationaux le 1er août, une mesure destinée à redonner vie au secteur du tourisme qui a été fortement impacté par la pandémie de Covid-19.