Covid-19: le nombre de patients en soins intensifs continue de baisser en Espagne

soins intensifs

Le nombre de malades du coronavirus hospitalisés en Espagne a augmenté de 940 en 24H, tandis que celui de patients en soins intensifs a progressé de 73, soit seulement 1,3% de plus par rapport à la veille, a souligné, mercredi, le directeur du Centre de coordination des alertes et urgences sanitaires au ministère de la Santé, Fernando Simón.

La tendance à la baisse du nombre de personnes hospitalisées et celles placées en soins intensifs observée ces derniers jours se maintient dans le pays“, a précisé M. Simon, lors de la conférence de presse quotidienne tenue à l’issue de la réunion du comité de gestion technique du coronavirus. Le responsable a, toutefois, relevé que le nombre de nouvelles personnes infectées par le coronavirus a augmenté de 5.092 en 24H, contre 3.045 mardi, en raison notamment de l’ajustement de données enregistrées en fin de semaine et de l’augmentation du nombre de tests de dépistage du coronavirus effectués, notamment sur les patients asymptomatiques.

L’évolution de la courbe de contagion sera difficile à interpréter dans les deux ou trois prochains jours, car les communautés autonomes ont augmenté leur capacité de dépistage et beaucoup d’entre elles sont en train de réaliser des tests sérologiques pour détecter les cas qui ont développé une immunité au Covid-19“, a-t-il fait savoir.

Intervenant devant le Congrès des députés (Chambre basse du Parlement), le chef du gouvernement, Pedro Sanchez, a souligné que son exécutif a pris des “mesures difficiles mais efficaces qui protègent et sauvent des vies“, se disant convaincu, qu’en raison du confinement, “les Espagnols retrouveront d’ici peu une normalité (…) une nouvelle normalité, puisque rien ne sera plus comme avant à cause du Covid jusqu’à ce que nous trouvions un vaccin“.

L’Espagne est entrée mardi dans son deuxième mois de confinement prévu jusqu’au 26 avril.