A LA UNEEconomie

Covid-19: Le pétrole pénalisé par l’apparition d’un nouveau variant

Les cours du pétrole cédaient du terrain vendredi matin, le baril de WTI chutant de plus de 5% en raison des inquiétudes liées à l’apparition d’un nouveau variant « très » contagieux du coronavirus (covid-19) en Afrique du Sud.

Le baril américain de WTI pour livraison en janvier lâchait 5,4% à 73,89 dollars à New York, alors que le baril de Brent de la mer du Nord pour le même mois perdait 4,86% à 78,22 dollars.

→ Lire aussi : La Chine compte puiser dans ses réserves de pétrole

Cette chute des cours de l’or noir intervient avant une réunion de l’Organisation des pays exportateurs du pétrole (OPEP) et leurs alliés à travers l’accord Opep+, prévue le 2 décembre prochain. Un nouveau variant du Covid-19 a été détecté en Afrique du Sud et présente un potentiel de propagation très rapide, selon les scientifiques.

Des mesures de prévention ont été prises par plusieurs pays européens comme le Royaume Uni, l’Italie ou l’Allemagne qui ont interdit l’entrée de voyageurs d’Afrique australe.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page