Covid-19: le Québec “officiellement” dans la deuxième vague

Québec

Le Québec est entré officiellement dans la deuxième vague de la pandémie de la Covid-19, a annoncé lundi le directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda.

“La courbe n’est pas comme au printemps, mais je pense que c’est le début de la deuxième vague (…) Si on veut passer un Noël un peu normal, il faut que les gens collaborent”, a-t-il affirmé à l’heure où la province francophone a recensé 586 nouvelles contaminations.

Trois régions de la province, Montréal, Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches, sont passées lundi du jaune (préalerte) à l’orange (alerte modérée) en raison d’une recrudescence du nombre de personnes infectées par la Covid-19 durant le week-end.

“La situation est sérieuse, il y a du virus partout au Québec”, selon le directeur national de la santé publique, qui a fait observer que si les comportements individuels ne s’améliorent pas, il est “fort probable que des régions tournent au rouge (alerte maximale)”. La prise de décision quant aux paliers d’alerte repose sur plusieurs indicateurs associés à trois grands critères, soit la situation épidémiologique, le contrôle de la transmission et la capacité du système de soins. La santé publique du Québec fait état lundi de 68.128 personnes infectées depuis le début de la pandémie.

Le pays nord-américain fait face depuis deux semaines à une recrudescence du nombre de contaminations, notamment au Québec et l’Ontario, les deux provinces les plus touchées par la pandémie.


Lundi, les autorités sanitaires de l’Ontario ont enregistré 425 nouveaux cas de coronavirus, un record jamais enregistré depuis le début juin, portant le total des infections à 47.274.

Le Canada compte 143.649 cas de Covid-19, dont 9. 217 décès, indique l’agence de santé publique, notant que la hausse du nombre de nouveaux cas reflète l’ampleur de la transmission jusqu’à il y a deux semaines.

“Ces chiffres montrent qu’il y a une forte circulation du virus et que la situation ne fera qu’empirer si nous ne faisons pas notre mieux pour ralentir la propagation de la Covid 19”, selon l’agence fédérale.