Covid-19: le Québec renonce “pour l’instant” à une application de traçage

traçage

Le gouvernement québécois a annoncé, mardi, son intention de renoncer “pour l’instant” à la mise en place d’une application de traçage, estimant que la situation pandémique reste stable dans la province.

L’annonce a été faite par le ministre de la Santé et des services sociaux, Christian Dubé, et le ministre délégué à la Transformation numérique, Éric Caire, à la suite de la consultation publique menée au début du mois d’août.

Selon la consultation publique effectuée en ligne, 77 % des Québécois croient en l’efficacité d’une telle application.

L’exécutif se dit toutefois prêt à déployer une telle application au besoin. En effet, il travaille à préparer les infrastructures et la logistique nécessaires à un déploiement rapide, sécuritaire et efficace de l’application, en cas d’une deuxième vague.

D’après les autorités, l’application représente un outil supplémentaire pour lutter contre le coronavirus, mais les règles d’hygiène demeurent la meilleure solution pour en éviter la propagation du virus.


Le gouvernement canadien a lancé en juillet l’application “Alerte-Covid”, qui est pour l’instant seulement utilisée dans la province de l’Ontario. Les autorités sanitaires fédérales exhortent les Canadiens à télécharger l’application sur leurs smartphones.