Covid-19 : Le Roi Mohammed VI concrétise son engagement et sa solidarité avec l’Afrique

Roi Mohammed VI

Par Hassan Alaoui

Le Roi Mohammed VI a donné ses hautes instructions pour l’envoi d’une aide médicale à plusieurs pays d’Afrique. Cette décision s’inscrit dans le cadre de la solidarité agissante que le Souverain a constamment exprimée à l’égard des peuples du continent.

Qu’elle survienne en ces temps de pandémie da la Covid-19 prend valeur de symbole. Elle va au-delà du contexte dramatique que nous vivons depuis trois mois maintenant,  parce qu’elle souligne une constante : l’engagement irréversible de Mohammed VI qui ne se départit jamais de son soutien effectif à l’Afrique, quelles que soient les circonstances.

« L’aide médicale » que le Maroc achemine à pas moins de quinze Etats en Afrique soumis à une nécessité absolue signifie bien entendu un geste de solidarité spontanée envers des populations qui accèdent mal ou n’accèdent pas aux médicaments nécessaires à la lutte contre la pandémie.  Laquelle frappe de plein fouet certaines régions et menace leurs populations, les acculant à l’isolement et au désespoir. La décision royale signifie aussi une volonté de partage et, naturellement, une assistance concrète, directe et disons-le sans aucune arrière pensée. Le Roi Mohammed VI a été le tout premier chef d’Etat, par ailleurs, à lancer début avril dernier un ferme appel à la communauté internationale pour venir en aide à l’Afrique à l’égard de laquelle certains disaient volontiers qu’elle serait cruellement frappée par la Covid-19.

L’acheminement de l’aide médicale du Maroc concerne une série de 15 pays divers, relevant des zones différentes, anglophone et francophone, sans limites particulières. Ils ont cette caractéristique essentielle d’entretenir une coopération traditionnelle pour ainsi dire avec le Royaume du Maroc. Le communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la coopération souligne que « cette action de solidarité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’initiative lancée par Sa Majesté le Roi le 13 avril dernier en tant que démarche pragmatique et orientée vers l’action, destinée aux pays africains frères, permettant un partage d’expériences et de bonnes pratiques, visant également à établir un cadre opérationnel afin d’accompagner leurs efforts dans les différentes phases de gestion de la pandémie ».


Le propos est on ne peut mieux clair et éloquent : le Maroc, après avoir partagé la douleur et les souffrances des peuples du continent , partage désormais son savoir-faire, son know-how et les met à leur disposition. Fidèle à sa vocation et à sa mission de chef d’Etat solidaire, le Roi Mohammed VI joint l’acte à la parole et traduit dans la réalité son initiative lancée en avril dernier pour la mise en œuvre d’une vision commune interafricaine voire intercontinentale de lutte contre la propagation de la Covid-19. De nouveau, il prend les devants et donne corps et impulsion à la fraternité du Maroc envers les Etats d’Afrique.

Force nous est de constater que jusqu’à nouvel ordre, hormis quelques déclarations isolées , les bonnes volontés ne se sont pas autant exprimées. Les autres pays – quels qu’ils soient – n’ont pas senti la nécessité impérieuse d’affirmer un soutien concret et conséquent au continent africain avec un programme déterminé, un engagement solennel et un suivi assumé. Le Royaume du Maroc confirmera toujours sa présence solidaire envers l’Afrique, comme il l’a clairement manifestée depuis les années soixante du siècle dernier, à travers un soutien permanent et constant pour sa stabilité, son unité, son développement et son essor. Comme ensuite il l’a réaffirmé à travers les innombrables tournées que Mohammed VI n’a eu cesse d’accomplir depuis son accession au Trône en juillet 1999, et qui se chiffrent au bas mot par des dizaines…

Mohammed VI, on ne le dira jamais, porte l’Afrique en son cœur et cultive un humanisme profond – irrémédiable , dira-t-on même – envers ses peuples. Il reste mobilisé à ses côtés à la fois sur les plans humain, politique, économique et diplomatique. Les avions gros porteurs qui ont commencé à atterrir depuis ce dimanche 14 juin sur les tarmacs des quinze Etats d’Afrique incarnent un immense symbole, celui de la fraternité exemplaire, et la force emblématique de l’engagement de Mohammed VI.

Hassan Alaoui est le Directeur de la publication de « Maroc diplomatique » , il a dirigé pendant de longues années la rédaction du quotidien « Maroc Soir » et du « Matin » . Il a été aussi éditorialiste des mêmes titres. Il a collaboré à plusieurs autres titres de presse. Auteur du livre « Guerre secrète au Sahara occidental », il suit et analyse pour nous l’actualité politique, nationale, régionale et internationale.