A LA UNECoronavirus

Covid-19: Le variant indien présent dans 17 pays (OMS)

Le variant dit indien du coronavirus, responsable en partie de la crise sanitaire sans précèdent qui frappe l’Inde, a été repéré dans « au moins 17 pays », a annoncé mardi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le variant B.1.617, qualifié du « double mutant », a été détecté dans plus de 1.200 séquences de génome, dans « au moins 17 pays », fait savoir l’OMS dans son compte-rendu hebdomadaire sur la pandémie, ajoutant que « la plupart des séquences téléchargées sur la base de données GISAID viennent d’Inde, du Royaume-Uni, des États-Unis et de Singapour ».

Le variant a aussi été signalé ces derniers jours dans plusieurs pays européens dont la Belgique, la Suisse, la Grèce et l’Italie.

L’OMS a récemment classifié ce variant comme un « variant d’intérêt » et non pas « un variant préoccupant ». Cette dernière appellation indiquerait que ce variant est plus dangereux (plus grande contagiosité, plus mortelle et capable d’échapper aux immunisations vaccinales).

« Des recherches supplémentaires » notamment sur la contagiosité, la sévérité et le risque d’une réinfection du variant indien « sont urgemment nécessaires » pour comprendre le rôle qu’il joue dans la crise sanitaire en Inde, relève l’OMS.

L’Inde est frappée de plein fouet d’une nouvelle vague de Covid-19 plus meurtrière et plus contagieuse. Le pays de 1,3 milliard d’habitants est aujourd’hui le deuxième pays le plus touché par la pandémie, avec 17,5 millions de cas dont près de 200.000 décès.

Mardi, le pays asiatique a battu un nouveau record mondial de 350.00 nouvelles contaminations et un record national de 2.812 décès, portant le total de cas dans le monde à 147,7 millions.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page