A LA UNECoronavirus

Covid-19: l’EMA examine l’injection d’une dose de rappel avec le vaccin Johnson & Johnson

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé, lundi, qu’elle a commencé à évaluer une demande de l’entreprise pharmaceutique « Johnson & Johnson » pour l’administration d’une dose de rappel de son vaccin anti-Covid aux personnes âgées d’au moins 18 ans dans l’UE.

« Le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’EMA procédera à une évaluation accélérée des données soumises par la société qui commercialise le vaccin. Ces données incluent les résultats concernant plus de 14 000 adultes qui ont reçu une deuxième dose de vaccin Covid-19 de Johnson & Johnson ou un placebo (un traitement fictif) deux mois après la dose initiale« , explique l’Agence dans un communiqué.

Selon l’EMA, le résultat de cette évaluation est attendu dans les prochaines semaines.

→ Lire aussi : La DG du FMI met en avant l’action du Maroc en matière de vaccination et de relance économique

Si l’Agence européenne des médicaments donne un avis positif à l’issue de cette évaluation, le vaccin de Johnson & Johnson sera le troisième, après ceux de Pfizer/BioNTech et de Moderna, à pouvoir être utilisé dans l’UE pour un rappel chez les adultes.

La dose de rappel pourra être administrée au moins deux mois après l’administration de la dose unique de ce vaccin.

L’EMA rappelle que la mise en œuvre des campagnes de vaccination dans l’UE, y compris pour ce qui est de l’administration des doses de rappel, reste la prérogative des groupes consultatifs techniques nationaux sur la vaccination (GTCV) guidant les campagnes de vaccination dans chaque État membre de l’UE.

Ces organismes « sont les mieux placés pour prendre en compte les conditions locales, notamment la propagation du virus (en particulier tout variant préoccupant), la disponibilité des vaccins et les capacités des systèmes de santé nationaux« , ajoute-t-on.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page