Covid-19: Les USA franchissent la barre des 300.000 décès

décès

Le bilan des décès liés au coronavirus aux Etats-Unis a dépassé les 300.000 lundi, le jour-même où les premières doses de vaccin anti-covid ont commencé à être administrées à travers le pays.

La Covid-19 a dépassé les maladies cardiaques en tant que principale cause de décès aux États-Unis, a déclaré le directeur des Centres de contrôle et de prévention des maladies, Robert Redfield.

Chaque jour, autant d’Américains succombent à la maladie que lors des attentats terroristes du 11 septembre 2001 ou de l’attaque de Pearl Harbor, lors de la Seconde Guerre mondiale.

L’approbation par la Food and Drug Administration (FDA) d’un vaccin hautement efficace contre la Covid-19 la semaine dernière offre un nouvel outil pour ralentir, voire arrêter, la propagation du virus, s’il est largement administré au début de l’année prochaine.

“Nous prévoyons que 145 sites dans tous les États recevront le vaccin lundi, 425 autres sites mardi et les 66 derniers sites mercredi, qui achèveront la livraison initiale des commandes de vaccins de Pfizer”, a déclaré à la presse le directeur d’exploitation de l’opération Warp Speed, Gustave Perna.


Toutefois, selon le doyen de l’École de santé publique de l’Université Brown, Ashish Jha, “les personnes qui mourront fin décembre et début janvier auront déjà été infectées d’ici là”.

Pour le spécialiste, il sera “très difficile” d’éviter d’atteindre les 400.000 morts aux Etats-Unis dans un délai d’un mois.

Chaque personne qui reçoit le vaccin a besoin de deux doses, et c’est aux États d’allouer leur part de vaccins.

Mais le CDC a recommandé que les personnels médicaux et hospitaliers et les pensionnaires des maisons de retraite reçoivent le vaccin en premier.


Trente-six États, le district de Columbia et Porto Rico ont déjà reçu leurs lots de vaccin, selon les données des départements d’État de la santé, des bureaux du gouverneur et d’hôpitaux locaux.

( Avec MAP )