Covid-19 : Londres bientôt soumise au niveau le plus élevé des restrictions

restrictions

La hausse des infections par Covid-19 dans la capitale britannique est devenue “très préoccupante” pour les autorités sanitaires, ce qui implique un passage contraignant de la ville au “niveau 3” des restrictions, qui est le plus élevé dans un système d’alerte de 3 échelons, en fonction de la prévalence du virus.

Selon le responsable des questions sanitaires à la BBC, Hugh Pym, les députés britanniques “ont pris note des statistiques” montrant une hausse des cas de contamination par le nouveau coronavirus à Londres, notant que “le passage de la ville à un niveau très élevé des restrictions est possible dès aujourd’hui”.

M. Pym souligne par ailleurs que les dirigeants des conseils locaux, inquiets de cette augmentation à l’approche de la période festive de Noël, qui connait de grands rassemblements sociaux, “exercent de plus en plus de pression” sur le gouvernement pour durcir les mesures de précaution.

Accusant le plus lourd d’Europe en termes de décès dus à la pandémie, le Royaume-Uni a été contraint de décréter un second confinement général en Angleterre tout au long du mois de novembre, avant de l’enlever le 03 décembre pour réinstaurer un système d’alerte à trois niveaux, avec des règles adaptées pour chaque échelon.

Londres est actuellement soumise à des restrictions de niveau 2 (Tier 2 en Anglais), en vertu duquel, les habitants sont autorisés à se rendre dans des restaurants, cafés, boutiques et lieux de loisirs, mais uniquement avec des membres de leur foyer.


Ils sont aussi amenés à respecter la “règle de six” à l’extérieur, en évitant de se réunir en groupe de plus de six personnes, enfants inclus.

Le passage au “niveau 3” obligerait ainsi les citadins de restreindre l’utilisation des transports en communs et à privilégier les déplacements à pied ou à vélo autant que possible.

Ils ne seront également pas autorisés de se sociabiliser, à l’intérieur et l’extérieur, avec des personnes qui ne font pas parties de leurs foyer, alors que les cafés, pubs et restaurants devraient fermer au public et n’offrir que des services de livraison.

Aussi, partout dans la ville, le port du masque reste obligatoire dans tous les transports en commun, y compris dans les taxis et véhicules de location privés, ainsi qu’à l’intérieur de tous les espaces publics fermés, y compris les commerces, supermarchés, cinémas, musées, galeries et lieux de culte.


( Avec MAP )