Covid-19 : Mobilisation des éléments de la police de Marrakech pour faire don de sang

préfecture de police de Marrakech

Les fonctionnaires et cadres de la préfecture de police de Marrakech se sont mobilisés, vendredi, pour faire don de sang, et ce dans le sillage d’un élan de solidarité national destiné à renflouer les stocks de sang qui commencent à accuser un déficit en raison de la restriction de déplacements dictée par l’état d’urgence sanitaire.

Ainsi, des éléments de la police, hommes et femmes, en uniforme comme en civil, se sont rendus à la Caserne du 3è Groupe Mobile de Maintien de l’Ordre au quartier Gueliz, pour remplir des poches de sang et ce, dans un geste à forte symbolique humaine et de solidarité à même de sauver des vies.

Mobilisés de jour comme de nuit, aux côtés des autres corps des forces de sécurité, pour faire respecter scrupuleusement les directives et consignes émises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire décrété pour enrayer la propagation du coronavirus, ces policiers ont fait preuve, encore une fois, d’abnégation et de sacrifices pour venir en aide aux citoyens durant cette période exceptionnelle de crise induite par cette pandémie.

Cette initiative se veut donc une contribution noble de la part des fonctionnaires et cadres de la préfecture de police de Marrakech au renflouement des stocks de sang à l’échelle nationale en cette circonstance exceptionnelle que le Royaume traverse.

Faisant suite aux instructions du Directeur Général de la Sûreté Nationale visant à organiser une large campagne de don de sang dans les rangs des fonctionnaires de la DGSN à l’échelle nationale, cette action humaine a été initiée sous la supervision de l’inspection des services de santé relevant de la DGSN, et en coordination avec le Centre Régional de transfusion sanguine.


Cette campagne de don de sang, qui a connu une grande affluence de la part du personnel de la préfecture de police de Marrakech, a été un franc succès, eu égard aux mesures prises sur les plans organisationnel et sanitaire notamment, en cette période marquée par la propagation de la pandémie du coronavirus.

Ainsi, la préfecture de police de la cité ocre a adopté une panoplie de mesures en coordination avec les services sanitaires concernés afin de réunir toutes les conditions d’hygiène et de santé nécessaires, à même de permettre à cette opération de don de sang de se dérouler selon les protocoles de santé en vigueur à l’échelle nationale, avec tout ce que cela requiert comme mesures préventives, de manière à préserver la sécurité sanitaire du staff médical ainsi que des donneurs de sang parmi les membres de la DGSN.