Covid-19: Paris propose un fonds européen pour relancer l’investissement après la crise

fonds

La France propose la création d’un fonds européen pour relancer l’investissement après la crise du nouveau coronavirus, a déclaré, lundi, le ministre de l’Economie et des finances, Bruno Le Maire.

Tous les pays européens doivent redémarrer à la même vitesse pour garantir la cohésion, la solidarité et l’unité de l’Union européenne, a souligné le ministre, qui était l’invité de la chaîne France 2.

Cette crise va faire des dégâts considérables, donc il faut que nous puissions tous redémarrer au même rythme“, a insisté le ministre, faisant observer que “rien ne serait pire que certains Etats parce qu’ils sont plus riches puissent redémarrer rapidement, et puis d’autres, parce qu’ils n’ont pas les moyens redémarrent lentement“.

Il faut que nous redémarrions tous à la même vitesse pour garantir la cohésion, la solidarité, l’unité de la zone euro et de notre monnaie commune“, a souligné M. Le Maire.

Selon lui, ce qui est en jeu, c’est l’unité de l’Union européenne et la survie du projet européen, a prévenu le responsable gouvernemental français, qui devra défendre cette position mardi lors d’une réunion des ministres des Finances européens.


L’Eurogroupe, assemblée informelle rassemblant les ministres des Finances de la zone euro, se réunira mardi par visioconférence, pour proposer une riposte économique à la crise du coronavirus.

L’Europe pourrait perdre “entre 5 et 6%” de PIB si le confinement dure deux mois, a estimé ce weekend le commissaire européen en charge du Marché intérieur, Thierry Breton, pour qui une sortie de crise passe par une solidarité “sans faille” entre les Etats européens et les continents.

Les conséquences économiques de la crise sanitaire du coronavirus seront “très sévères” pour l’Europe, a-t-il indiqué dans un entretien au quotidien “Le Parisien“, soulignant qu’un mois de confinement fera perdre “entre 2,5 et 3% de PIB et entre 5 et 6% avec deux mois de confinement“.