Covid-19: Société Générale compte supprimer 640 postes en France

Société Générale

Société Générale, l’une des principales et plus anciennes banques françaises, a annoncé lundi son intention de supprimer 640 postes en France, dans le cadre de projets d’ajustements d’organisation dictés par la crise économique consécutive à la pandémie du Covid-19.

Le groupe bancaire, qui compte quelque 138.000 collaborateurs dans le monde dont 40.000 en France, précise dans un communiqué qu’il n’y aura pas de départs contraints, notant que ces suppressions interviendront notamment au sein de sa banque de financement et d’investissement afin d’en améliorer la rentabilité.

Ces suppressions de postes s’inscrivent dans le cadre de “plusieurs projets d’ajustements d’organisation qui contribueraient à l’amélioration de l’efficacité opérationnelle et de la rentabilité structurelle du Groupe, tout en renforçant l’expérience clients et la digitalisation et en respectant les plus hauts standards en matière de risques et de conformité”, relève le communiqué.

La banque avait annoncé en août dernier qu’elle entendait améliorer la rentabilité de ses activités de marché par la réduction de coûts d’environ 450 millions d’euros à l’horizon 2022-2023.

Elle envisage également des suppressions de postes au sein des directions centrales, qui incluent entre autres les ressources humaines et la communication.


Le groupe, qui a enregistré une perte nette de près de 1,6 milliard d’euros au premier semestre, est revenu dans le vert au troisième trimestre avec un bénéfice net de 862 millions d’euros.

( Avec MAP )