A LA UNECoronavirus

Covid-19 : Un nouveau variant identifié en France

Un nouveau variant du Covid-19, baptisé «Henri-Mondor», d’un hôpital de Créteil, dans le Val-de-Marne, a été identifié en France, rapportent mardi les médias de l’hexagone.

L’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), à laquelle appartient l’établissement où le nouveau variant a été détecté, a indiqué que la nouvelle souche « circule aujourd’hui activement en France ».

Le nouveau variant « est caractérisé par la présence de 2 délétions et 18 mutations d’acides aminés, dont 7 à 8 sont localisées à des positions clés de la protéine “spike” », précise l’AP-HP, citée par les média.

D’abord identifié « au sein d’un cluster constitué de trois professionnels hospitaliers et du conjoint de l’un d’entre eux », ce variant français a ensuite été détecté chez 29 patients d’Île-de-France, du sud-est et du sud-ouest de l’Hexagone, relève-t-on.

« Sa fréquence de détection a continué à augmenter avec l’identification de plusieurs clusters et il est de plus en plus fréquemment retrouvé dans les prélèvements testés par la plateforme de l’hôpital Henri-Mondor AP-HP », selon le communiqué.

D’après les médias, rien n’indique pour l’instant que ce variant est plus, autant ou moins contagieux que les autres variants connus dont l’Anglais, le Sud-africain, le Brésilien ou le Breton.

« De nouvelles études seront nécessaires pour savoir s’il est associé à des formes cliniques de sévérité différente, et si sa sensibilité à l’action des traitements antiviraux et à la protection vaccinale est altérée par la présence de ses nombreuses mutations », relève le communiqué.

La découverte de ce variant, effectuée par l’hôpital Henri-Mondor, l’Inserm et l’université Paris-Est Créteil, a fait l’objet, selon la presse française, d’une publication dans le journal Emerging Infectious Diseases.

Pour rappel, le variant britannique représente 75% des infections recensées par les autorités sanitaires en France, où le Covid-19 a fait près de 95 mille décès depuis le déclenchement de l’épidémie en mars 2020.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page