Covid-19 : une application de traçage bientôt lancée en Angleterre et au Pays de Galles

application

Une nouvelle application de traçage de personnes affectées par Covid-19 sera lancée à partir du 24 septembre en Angleterre et au Pays de Galles, a annoncé vendredi le gouvernement britannique.

L’application permettra aux utilisateurs de scanner des codes “QR” de type code à barres en vue de repérer les déplacements des citoyens et leurs visites dans des établissements publics.

Selon le Secrétaire d’Etat à la Santé, Matt Hancock, le lancement de cette application intervient dans “un moment décisif”. “Nous devons utiliser tous les outils à notre disposition pour contrôler la propagation du virus, y compris les technologies de pointe”, a-t-il dit, notant que l’application “aidera à contenir le virus à une étape critique.”

La première version de l’application qui était destinée à être généralisée dans l’ensemble du Royaume-Uni a été testée sur l’île de Wight en mai, mais a été abandonnée par la suite.

Certains établissements hôteliers utilisent déjà leurs propres systèmes de traçage, basés sur des codes QR, mais sont maintenant invités à passer à la version officielle de l’application qui sera adoptée par le système national de santé (NHS).


A cette fin, le gouvernement a appelé tous les établissements accueillant du public, y compris les pubs, restaurants, cinémas et salons de coiffure, à installer à leur entrée les QR codes nécessaires au dispositif.

Dans le cadre des dispositions déployées, les pubs et les restaurants devront aussi enregistrer les coordonnées de leurs clients pour pouvoir retracer les contacts des personnes infectées grâce à l’application.

Le Royaume-Uni est l’un des pays les plus durement touchés en Europe avec près de 50.000 morts dus à la pandémie de coronavirus. Les derniers chiffres publiés par l’Office britannique des statistiques nationales (ONS) font état de 3.200 nouveaux cas par jour en Angleterre au cours de la première semaine de septembre, contre 2.000 la semaine précédente.

Afin d’éviter à tout prix un nouveau confinement, le Premier ministre Boris Johnson a annoncé mercredi un resserrement des mesures, avec notamment l’interdiction des rassemblements de plus de six personnes à partir de lundi.