Covid-19 : UNITAID réclame 1,6 milliard de dollars pour l’achat de bouteilles d’oxygène pour les pays en développement

bouteilles d’oxygène

L’organisation mondiale UNITAID a lancé mardi un appel de fonds d’un montant de 1,6 milliard de dollars pour l’achat de bouteilles d’oxygène au profit des pays en développement en vue de répondre aux nécessités urgentes de malades de la Covid-19.

“Alors que plusieurs pays en développement doivent faire face à un manque d’oxygène pour répondre aux nécessités urgentes de malades de la Covid-19, les besoins globaux de financement pour les 12 prochains mois dans les pays les plus pauvres sont estimés à 1,6 milliard de dollars”, souligne UNITAID dans un communiqué.

« Ce chiffre sera régulièrement revu par un groupe de travail », a déclaré Hervé Verhoosel, le porte-parole de cette organisation internationale hébergée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), notant que les « besoins urgents à court terme des autres pays » seront mesurés et chiffrés dans les semaines à venir.

Outre UNITAID, ce groupe de travail chargé d’améliorer l’accès à l’oxygène regroupe des organisations onusiennes ou partenaires, comme l’OMS, l’UNICEF, le Fonds mondial ou la Banque mondiale. En tant que co-responsables du pilier thérapeutique de l’Accélérateur d’accès aux outils contre la Covid-19 (Access to Covid-19 Tools Accelerator, ACT-A), UNITAID et « Wellcome » pilotent ce consortium de partenaires ayant lancé ce groupe de travail d’urgence sur l’oxygène pour la Covid-19.

Ce groupe de travail a déterminé un besoin de financement immédiat de 90 millions de dollars pour relever les principaux défis en matière d’accès à l’oxygène dans une vingtaine de pays, dont le Malawi, le Nigeria et l’Afghanistan. « Cette première série de pays a été identifiée sur la base d’évaluations coordonnées par le programme d’urgence sanitaire de l’OMS, afin de faire correspondre les besoins des pays avec les bailleurs de fonds potentiels tels que le Fonds mondial et la Banque mondiale », a précisé M. Verhoosel.


La crise sanitaire actuelle a mis sous tension même les systèmes hospitaliers les plus avancés, qui peinent notamment à s’approvisionner en respirateurs artificiels, selon les organisations internationales. UNITAID estime que plus d’un demi-million de personnes ont actuellement besoin de 1,2 million de bouteilles d’oxygène par jour dans les pays en développement.

Parmi ces nations, 25 d’entre elles signalent actuellement des poussées de la demande en oxygène, la majorité en Afrique.

« Depuis le début de la pandémie, l’accès abordable et durable à l’oxygène est un défi croissant dans les pays à faibles et moyens revenus », a fait valoir le porte-parole d’UNITAID, insistant sur la « pression énorme » exercée par la pandémie sur les systèmes de santé, les hôpitaux de nombreux pays à faible revenu manquant d’oxygène.

( Avec MAP )