A LA UNECoronavirus

Covid: le Stade de France accueille un grand centre de vaccination

Le Stade de France, temple de la Coupe du Monde de football en 1998, a été transformé en grand centre de vaccination contre le Covid-19, où 10.000 personnes devraient pouvoir recevoir une injection chaque semaine.

Des dizaines d’habitants de la région parisienne ont commencé lundi à se faire vacciner dans les salons du stade à Saint-Denis, au nord de Paris.

Ces grandes structures de vaccination, à l’image de ce qui se fait déjà au stade Vélodrome de Marseille (sud), sont appelées à se développer pour enrayer la progression de l’épidémie.

“On va commencer avec 15 lignes de vaccination, pour atteindre 1.500 chaque jour. On va ensuite essayer de monter à 2.500 ou 3.000”, a déclaré à l’AFP Jean-Christophe Combe, directeur général de la Croix Rouge. “Maintenant, il faut que les gens aient confiance et s’inscrivent, il y a un vrai enjeu dans le département”.

Le centre dispose de doses des vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna.

La moitié des rendez-vous sont réservés aux habitants de la Seine-Saint-Denis, six jours sur sept, de 9H00 à 20H00. Ce département pauvre de plus de 1,6 million d’habitants a enregistré la plus forte surmortalité liée au coronavirus pendant la première vague de contamination et affiche un des taux d’incidence actuels les plus élevés du pays.

Cherkaoui Maati, 74 ans, a fait partie des premiers vaccinés lundi matin. Cet habitant de Saint-Denis, diabétique, attendait “depuis plusieurs mois”. “C’est bizarre de venir faire ça au Stade de France, s’ils avaient donné des doses aux médecins, ça serait plus simple et ça ferait bien longtemps que je serais vacciné”, a-t-il regretté.

“Je suis soulagée pour moi, et pour les hôpitaux”, a réagi Isabelle Duval, une secrétaire de 57 ans qui a réussi à décrocher un créneau. “Il faudrait que tout le monde soit vacciné, les jeunes aussi, mais on a l’impression que ça n’avance pas.”

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page