A LA UNECoronavirus

Covid: le vaccin de Moderna autorisé pour les 12-17 ans en France

La Haute Autorité de Santé (HAS) en France a donné, mercredi, son feu vert à l’utilisation pour les 12-17 ans du vaccin anti-Covid-19 de Moderna, autorisé récemment par l’Agence européenne des médicaments (EMA) pour cette tranche d’âge.

« Dans le contexte d’une circulation forte du variant Delta, la HAS valide l’intégration du vaccin Moderna dans la stratégie vaccinale » élargie aux adolescents depuis la mi-juin, a annoncé l’institution dans un communiqué.

L’autorisation du vaccin Moderna pour les 12-17 ans intervient après celle accordée à celui de Pfizer-BioNTech.

La HAS souligne que le variant Delta, plus virulent et 60% plus contagieux que les souches précédentes, « entraîne une hausse importante du nombre de nouvelles contaminations« , avec « un nombre d’hospitalisations et d’admissions en soins critiques [qui] repartent depuis quelques jours à la hausse« .

→ Lire aussi : France: la moitié de la population complètement vaccinée contre la Covid-19

L’instance recommande la vaccination à partir de 12 ans « en priorité chez les adolescents présentant une comorbidité ou appartenant à l’entourage d’une personne immunodéprimée » et « chez les adolescents sans comorbidité afin de diminuer la circulation virale, de normaliser leur vie sociale et maintenir leur accès à l’éducation« .

Vacciner les adolescents vise à « obtenir un niveau de couverture élevé dans l’ensemble des classes d’âge« , afin d’accroître l’immunité collective de la population, explique la HAS, alors que la situation sanitaire dans le pays ne cesse de se détériorer depuis plusieurs semaines.

Dans ce sillage, le gouvernement a décrété, mercredi, l’état d’urgence sanitaire en Guadeloupe, à Saint-Martin et en Saint-Barthélemy. La décision, prise en Conseil des ministres, entre en vigueur dès minuit.

Ces territoires rejoignent ainsi la Martinique, la Guyane et la Réunion, ou l’état d’urgence sanitaire était déjà en vigueur.

Selon les derniers chiffres de Santé publique France, 50,5% de la population totale en France dispose d’un «schéma vaccinal complet».

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page